Jazz Or Jazz:”Three days of forest”, l’orage de 18 h

Les concerts de 18 h dans l’intimité de la salle Vitez avec la programmation Jazz Migration* offrent chaque soir de cette semaine déjà riche de Jazz Or Jazz, des révélations qui comblent les plus curieux qui prennent le risque de la découverte.

Severine Morfin Angela Flahaut

Et quelle révélation puisque ce n’est pas tout à fait une découverte pour ceux qui avait déjà entendue Angela Flahault dans un hommage à Lucienne Boyer du Tricollectif qui fit un triomphe devant une salle Touchard comble il y a quelques années. Mais le retour de cette frêle chanteuse  dans une formation légère avec Séverine Morfin à l’alto (enfin deux filles dans ce monde de mecs qu’est le jazz) et Forian Satche aux percussions  a fait l’effet d’une bombe ce vendredi soir.

Proposant une interprétation musicale des poèmes de deux femmes noires américaines, Rita Dove et Gwendolyn Brooks, figures d’une poésie protestataire, le trio “Three days of forest” a traduit la puissance de la révolte de ces deux femmes avec une force où la voix prenait des accents de manifestation chantée, surlignée par un alto provocant et une batterie en plein dans son élément rythmique. Les quelques indications de traduction rendaient ces textes audibles au spectateur tétanisé par l’énergie de cette interprétation qui saisit la poésie pour en faire une explosion musicale.

Et le public unanime a salué comme il se doit le souffle de ce concert hymne à la révolte, à toutes les révoltes…

GP

Three days of forest

The mute riot of leaves

Angela Flahault voix
Séverine Morfin alto
Florian Satche batterie

Prochain concert de 18 h
“No Tongues”  Les voies du monde

Tout le programme de Jazz Or Jazz

*Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture, de la fondation BNP Paribas, de la SACEM, de l’Adami, de la SPEDIDAM, du CNV, de la SCPP, de la SPPF, du FCM et de l’Institut Français. Ce dispositif a pour but de faciliter le repérage et l’émergence des artistes par la mise en place d’un parcours de professionnalisation.

Florian Satche cl Marie Line Bonneau

Afficher les commentaires