Football : coup d’arrêt pour l’US Orléans à Brest

Invaincu depuis la 21e journée, l’US Orléans s’est incliné ce vendredi soir à Brest. Le club breton a su faire la différence en fin de match grâce à l’impitoyable Gaëtan Charbonnier (80e), auteur d’un doublé, et à Edouard Butin (91e). Les hommes de Didier Olé-Nicolle, qui restent septièmes avec 51 points, peuvent tout de même garder les barrages en ligne de mire.

À domicile, les Brestois ont fait la différence en fin de match. © Photo d’archives US Orléans

Toutes les bonnes choses ont une fin. Ce vieil adage s’est vérifié ce soir au stade Francis-Le Blé. En déplacement à Brest, l’US Orléans s’est incliné 3 buts à 1 après une série de 11 matchs sans défaite. Les bretons ont ouvert le score sur pénalty à la 40e minute, malgré le début de match solide des Orléanais. Bien lancé dans l’axe Yoann Court, l’ailier gauche du Stade Brestois Ferris N’Goma. Gaëtan Charbonnier, le meilleur buteur du club s’est alors chargé de transformer le pénalty sans trembler juste avant la mi-temps. 

Charbonnier intraitable

Au retour des vestiaires, Maxime D’Arpino s’est chargé de l’égalisation orléanaise avec une frappe des 35 mètres aussi superbe que soudaine. Trop avancé par rapport à sa ligne de but, Gautier Larsonneur a été surpris. Dans la foulée, Brest obtient un nouveau pénalty provoqué une nouvelle fois par N’Goma, ancien de l’USO, à la 49e. Mais le poteau de la cage Gallon a repoussé la tentative de Charbonnier. Alors que les Orléanais poussaient, l’intraitable Charbonnier s’est offert un doublé à la 80e suite à une grossière erreur de Durel Avounou. En s’offrant son 24e but de la saison, l’avant-centre brestois devient le seul meilleur buteur de Ligue 2 devant le Messin Habib Diallo (22 réalisations). Puis l’USO a fini par craquer définitivement à la 91e. Sur un contre, l’ailier  breton Cristian Battochio efface Gauthier Gallon, auteur d’une sortie hasardeuse, pour servir Édouard Butin, qui n’a pas manqué de la mettre au fond.

Malgré ce revers, les Loirétains peuvent toujours croire aux barrages d’accession à la Ligue 1. À seulement trois points devant l’US Orléans avant cette 33e journée, le Paris FC (4e avec 54 pts) et Lorient (5e avec 54 pts), se sont inclinés ce vendredi soir. Même si Lens (6e avec 51 pts) a un match moins, tout reste encore possible pour les playoffs…

BUTS. Brest : Charbonnier (40’ sp, 81’), Butin (90’+1). Orléans : D’Arpino (47’).

Avertissements. Brest : Pi (34’). Orléans : Mutombo (19’), Le Tallec (40’), D’Arpino (44’).

BREST : Larsonneur – Belaud (cap.), Castelletto, Weber, Bernard – Belkebla, Pi – N’Goma (Mayi, 69’), Autret (Butin, 82’), Court (Battocchio, 69’) – Charbonnier. . Entraîneur : J.-M. Furlan.

ORLÉANS : Gallon – Monfray, Mutombo, Cambon, Pinaud (cap.) – Cissokho, Demoncy (Lecoeuche, 69’), D’Arpino, Benkaïd – Avounou (Perrin, 82’), Le Tallec. Entraîneur : D. Ollé-Nicolle.

Yohann Desplat

Afficher les commentaires