Football : l’US Orléans craque à Nancy en fin de match et voit les barrages s’éloigner

Les Orléanais accusent le coup dans la lutte pour les playoffs. La formation loirétaine s’est inclinée sur la plus petite des marges (1-0) à Nancy à la toute dernière minute d’une rencontre tendue.

Le milieu Ousmane Cissokho. @ Photo d’illustration US Orléans

 

 

Les deux équipes s’apprêtaient à se séparer sur un score nul et vierge avant que le milieu Nancéien Vincen Marchetti déclenche une frappe à 20 mètres pour tromper le portier Gauthier Gallon sur sa gauche. Au stade Marcel-Picot, c’est un ouf de soulagement qui vient ponctuer la rencontre pour les Lorrains en quête de maintien en Ligue 2. Mais pour l’US Orléans c’est la douche froide. Engagés dans la course aux barrages, ce deuxième revers en quatre jours, après celui à Brest, vient refroidir les ambitions loirétaines. Les hommes de Didier Ollé-Nicolle reculent d’une place au classement par la même occasion. Vainqueur 1-0 à Auxerre dans la même soirée, Le Havre s’est adjugé la septième place.

Un pénalty manqué et un but refusé

Les Orléanais, dominateurs en fin de rencontre, peuvent pourtant s’en mordre les doigts. Quentin Lecoeuche a malheureusement vu son pénalty repoussé par Guy-Roland Ndy Assembe à la 26e minute de jeu. À la 80e minute, Hicham Benkaid reprend un corner de la tête au second poteau et marque. Le but est alors refusé par l’arbitre du match, pour une raison qu’il reste à déterminer… 

Les chances de jouer les barrages s’amoindrissent pour l’USO. La cinquième place occupée par le Paris FC, synonyme de playoffs, se trouve désormais à quatre points devant, à quatre journées de la fin du championnat. 

ASNL 1- 0 USO
But :
Marchetti (91e)

Compositions
AS Nancy-Lorraine : Ndy Assembe – Néry, Séka, El Kaoutari, Moimbé-Tahrat – Vagner (Saint-Ruf, 91e), Poha, Abergel, Bassi (Marchetti, 75e) – Dembélé (Marveaux, 66e), Ngom

US Orléans : Gallon – Monfray, Mutombo, Cambon, Pinaud – Avounou (Traoré, 64e)- D’Arpino (Le Tallec, 90e), Cissokho, Lopy, Lecoeuche (Perrin, 63e) – Benkaid

 

Yohann Desplat

Afficher les commentaires