Le week-end sera Joyeux dans le Blaisois

Du vendredi 3 au dimanche 5 mai, le festival d’humour et de musique Les Joyeuseries revient au Carroir de La Chaussée Saint Victor pour une 2ème édition.

Après le succès du festival des Joyeuseries de l’an dernier, Didier Bergen et son équipe, en partenariat avec la municipalité de La Chaussée-Saint-Victor, ont décidé de renouveler l’expérience avec des valeurs sures et quelques nouveautés. La manifestation aura lieu au Carroir de La Chaussée-Saint-Victor, du vendredi 3 au dimanche 5 mai. Pendant trois jours, deux programmations sont prévues en parallèle avec un festival « in » payant dans la salle du Carroir, et une programmation « off » gratuite sur la totalité de la manifestation.

De l’illusion et de l’imitation

Marc-Antoine Le Bret – credit Cyrille Jerusalm

Sur la scène « in », la grande soirée de lancement du vendredi soir accueillera dès 20 h 30, le mentaliste-illusionniste vainqueur du Mandrake d’or 2015, Viktor Vincent, pour un spectacle intitulé Les liens invisibles, mêlant projections, illusions, mentalisme, conte, musique et effets spéciaux.

Samedi soir à 20 h 30 également, c’est le célèbre humoriste Jonathan Lambert qui se produira sur scène avec son spectacle Looking for Kim, dans lequel il se rêve dictateur. Dimanche à 15 heures, la scène « in » accueillera trois talentueuses artistes féminines du Point Virgule, puis à 18 h 30, les spectateurs pourront découvrir la généreuse performance de l’imitateur Marc-Antoine Le Bret.

Des chansons, des bulles et de la danse

La programmation « off » sera éclectique entre musique, danse et bulles. Le festival démarrera le vendredi 3 mai à 19h30 sur le parvis avec les Swing Shouters : ce quintet de musiciens tourangeaux à l’énergie débordante reprendra les grands standards jazz swing des années 30 et 40, avec des arrangements appréciés des danseurs. C’est pourquoi pour l’occasion, les danseurs de l’association de Charleston et Lindy Hop « Swing and Shout » de Tours seront présents. Les participants les retrouveront également en fin de soirée, puis le samedi 4 mai à 19 heures, et le dimanche 5 à 16 h 30 et en clôture du festival à 20 heures.

Jonathan Lambert

Vendredi soir, en parallèle des Swing Shouters, dans le hall, l’artiste Greg viendra faire découvrir son art : ce magicien des bulles fera vivre aux spectateurs son monde poétique. Il sera également présent pendant toute la durée du festival, multipliant les expériences « bullesques », avec soufflage de bulles samedi à partir de 16 heures, et « embullage » dimanche dès 14 heures.

Eclectisme et dynamisme

D’autres animations vont se succéder samedi sur le parvis dès 16 heures avec La Charcuterie Musicale, qui proposera un quizz musical et reviendra terminer la soirée à 20 h 30, suivie à 17 heures d’un spectacle d’improvisations théâtrales.

Dimanche, danse et musique seront les vedettes du parvis, avec l’entrée en scène dès 14 heures, puis à 17 h 30, de l’énergique groupe de samba Saravah, composé d’une vingtaine de musiciens et danseurs. A 15 heures, puis à 18 h 30, les danseurs de l’école de danse blésoise DirtyDanSwing rejoindront le festival.

EVE

Pour le festival « in », les billets sont en pré-vente à 25€ en tarif plein (35€ sur place) et 20€ en tarif réduit (30€ sur place).

La nouveauté de l’année est la création des Pass festival au prix de 75€ pour les quatre spectacles et 40€ pour les deux spectacles du dimanche.

https://www.lesjoyeuseries.com/

 

Afficher les commentaires