Européennes : qui sont les candidats originaires du Loiret ?

Les 33 listes définitives pour les élections européennes, qui se tiendront le 26 mai prochain, ont été dévoilées samedi 4 mai. Découvrez qui sont les candidats loirétains des principales listes.

Un nombre record de 33 listes a été déposées pour le scrutin européen du 26 mai. Parmi elles, trois sont issues du mouvement des “Gilets Jaunes”. Petits et grands partis vont se disputer les 79 sièges en lice pour la France. Voici les candidats loirétains des principales listes.

 

UDI

L’élu orléanais Florent Montillot.

L’élu municipal et régional Florent Montillot figure à la septième position sur la liste menée par Jean-Christophe Lagarde pour les élections européennes. Il est le seul Orléanais éligible pour ce scrutin. Si la liste UDI qu’il compose atteint les 5% des voix, il pourrait alors accéder au Parlement européen.

Les Républicains

Le Loiret sera représenté par un seul candidat sur la liste LR, mais il ne sera pas éligible. Il s’agit de Philippe Moreau, 51 ans, qui figure à la 69e place. Au sein du parti, il est délégué de la 4ème circonscription du département. Dans le privé, Philippe Moreau est chef d’entreprise dans le Montargois. Il est également conseiller municipal de Nogent-sur-Vernisson et délégué communautaire de la Communauté de communes Canaux et Forêts en Gâtinais.

La France Insoumise

Karine Fischer.

Karin Fischer, âgée de 46 ans, est professeur en études irlandaises et britanniques à l’Université d’Orléans et conseillère municipale d’opposition à Meung-sur-Loire. Elle occupe la 49e place de la liste conduite par Manon Aubry. 

Parti communiste

Adjoint au maire PCF de la commune de Châlette, Mamoudou Bassoum figure dans le haut de la liste communiste, puisqu’il occupe la 5e place. Le Châlettois se distingue aussi dans le milieu sportif. Il a été sacré champion d’Europe vétéran de taekwondo en décembre dernier.

Debout la France

Nicolas Dupont-Aignan, leader du parti et tête de liste pour les européennes compte sur le Montargois Luc Bucheton, 49ème. Âgé de 56 ans, il exerce la profession de notaire à Montargis.

Lutte ouvrière

Farida Megdoud (à gauche) Arthaud Clergue (à droite) aux côtés de la tête de liste Nathalie Arthaud.

Le département est bien représenté dans la liste menée par Nathalie Arthaud, avec deux candidates. Il s’agit de Farida Megdoud, enseignante à La Source, en 9ème position, et de Dominique Clergue, ouvrière chez Hutchinson à Chalette, placée au 21e rang.

Alliance jaune

Alliance jaune est le fruit d’une fusion entre la liste menée par Francis Lalanne et la liste RIC (Ralliement d’initiative citoyenne). Elle compte dans ses rangs le Gilet jaune montargois Jérémy Clément, qui y figure en troisième position. Il conduisait la liste RIC, après que Ingrid Levavasseur renonce en février dernier.

 

Espéranto

Pierre Dieumegard

C’est donc l’unique liste avec un Loirétain à sa tête, Pierre Dieumegard. Avec Marcelle Provost (8e), originaire d’Orléans, et les autres candidats, il propose l’usage de l’espéranto comme langue commune dans l’Union européenne.

 

YD

Afficher les commentaires