Neuf syndicats contre la réforme des services publics: plus d’un millier de manifestants à Orléans

Comme partout en France neuf syndicats ont défilé dans le centre ville d’Orléans afin de s’opposer au projet de loi de réforme des services publics. “Merci Macron” ont notamment chanté les manifestants sur l’air de “merci patron”.

A Orléans les syndicats CGT, CFDT, FSU, FO, Solidaire, UNSA, FA-FP, CFE- CGC et CFTC ont  dit leur mécontentement sur cette réforme. Ils étaient environ 1 200 qu’ils soient postiers, électriciens, cheminots, profs ou agents des finances publiques. “Ils ne vont pas nous rater! mais vous allez nous manquer” , expliquaient  dans un tract ceux des impôts. “Le service public c’est le patrimoine de ceux qui n’en n’ont pas“. Parallèlement, ces syndicats avaient appelé à un mouvement de grève dont à l’heure qu’il est l’administration n’as pas encore donné le taux de participation.

Dans une conférence de presse avant le mouvement une responsable de la CGT qui fournissait le gros des troupes de la manif avait souligné, “c’est la première fois que le gouvernement se retrouve confronté à toutes les organisations syndicales qui rejettent un projet de loi”. Dans le cortège orléanais, une animatrice appelait tous les gilets, rouges, jaunes, à s’unir contre le gouvernement. Mais si tous les drapeaux étaient rouges, le jaunes s’était fait bien discret, voire complètement absent des rangs syndicaux. La manifestation s’est terminée devant la préfecture.

Le texte de la réforme passera en première lecture le 13 mai à l’Assemblée nationale.

Afficher les commentaires