Corinne Leveleux-Teixeira vainqueur de la primaire PS: “la gauche est de retour à Orléans”

IMG_1992

Corinne Leveleux-Teixeira après la proclamation des résultats, avec Michel Brard et les trois secrétaires de section d’Orléans.

Il n’aura fallu qu’un tour aux socialistes orléanais pour désigner, lors d’une primaire interne, leur tête de liste pour 2014. Pour la première fois de son histoire la gauche socialiste aura donc une femme, Corinne Leveleu-Teixeira, 47 ans,  comme chef de file. Sur les 279 adhérents socialistes inscrits à ce scrutin, il y a eu 79% de votants, Corinne Leveleux-Teixeira a obtenu 119 voix soit 54,8% des exprimés, Michel Brard 44,2% soit 96 voix et Bernard Arlot, 1% et deux voix. Hier soir dans une pizzeria proche de la fédération du PS à Orléans, la candidate victorieuse, très émue, a d’ores et déjà appelé au rassemblement et proposé implicitement à son adversaire de la primaire, Michel Brard, de faire un ticket pour 2014.

 

Les partisans de la candidate, Jean-Pierre Delport à gauche et Miguel Teixeira, son mari.

Les partisans de la candidate, Jean-Pierre Delport à gauche et Miguel Teixeira, son mari.

 

Troisième mi-temps

Ambiance italienne, presque romaine jeudi soir: c’est chez Martino dont le PS avait privatisé le rez-de-chaussée, après que la fédération boulevard Alexandre Martin ait envoyé la fumée rose, que s’est tenue la troisième mi-temps de cette primaire. Devant une cinquantaine de militants et la presse, Olivier Frézot, le secrétaire fédéral a proclamé les résultats avant de se féliciter de la cette “belle campagne…intéressante, argumentée”, une campagne, souvent critiquée par la presse mais dont il a tenu à souligner “la procédure rigoureuse”. 

 

 

IMG_1977Un peu secoué, déçu à l’annonce des résultats, Michel Brard s’est bien repris en soulignant, alors “qu’il est de bon ton de brocarder les partis” combien cette campagne a été un “temps intense de dialogue engagé avec des hommes et des femmes…capables de s’intéresser au devenir de leur ville et aux projets que les uns et les autres nous avons portés”. Le conseiller général de Saint Marceau a aussi appelé “au rassemblement de tous les socialistes…Nous avons débattu, il y a eu ce soir ce choix des militants, je suis respectueux de ce choix, je prends acte que Corinne est notre candidate…pour gagner Orléans, un enjeu considérable en 2014”.

Le détail par bureau de vote montre que Corinne Leveleux-Teixeira a fait la différence grâce au centre ville (89 voix contre 48 à Michel Brard), alors que  que le conseiller général est arrivé en tête à La Source (26 contre 22) et à Saint-Marceau 22 à 8). Pour sa part Baptiste Chapuis, présent et beau joueur, qui avait pris position en faveur de Michel Brard en pensant faire basculer le scrutin, a quand même eu du mal à encaisser le résultat.

L’alternance a un visage

Olivier Frézot (àl droite) va annoncer les résultats.

Olivier Frézot (àl droite) va annoncer les résultats.

Pour Bernard Arlot, le troisième candidat “de témoignage” ” les Orléanais méritent une alternance en 2014″.

Cette alternance a un visage et un nom comme l’a indiqué Olivier Frézot, celui de Corinne Leveleux-Teixeira. Radieuse, écharpe rose, la voix  cassée par l’émotion, elle a qualifié la campagne de “passionnante…parfois un peu vive parce qu’engagée car nous portons fortement les convictions qui sont les nôtre.”  Comme il se doit, la conseillère municipale (et régionale) a remercié la fédération et les militants pour l’organisation de cette campagne qui n’a, de fait, pas toujours été un long fleuve tranquille.  Constituer une équipe pour l’élaboration “d’un projet fort et ambitieux“, telles sont les étapes à venir.

“Je mesure la responsabilité qui est la mienne ce soir, ce n’est pas une petite responsabilité…d’emmener une gauche rassemblée à la victoire en 2014”. 

L’appel du pied à Michel Brard

Corinne Leveleux-Teixeira a aussi tenu à consoler les militants qui avaient soutenu ses adversaires, mais n’a pu éviter le léger lapsus: “avec Michel nous avons vécu depuis cinq ans des moments d’opposition parfois… non dans l’opposition des moments difficiles, sous les coups de boutoir de la droite arrogante, brutale, et Michel a apporté sa force, son conseil sa sagesse…Nous avons été ensemble les compagnons de moments difficiles et je voudrais que Michel soit l’allié, le premier allié, de la victoire”.

Discussion animée avec Baptiste Chapuis.

Discussion animée avec Baptiste Chapuis.

L’appel du pied est clair: la candidate veut maintenant recoller les morceaux quelques peu ébréchés par ce duel entre les “sueuristes” et les rénovateurs. Appel du pied aussi aux “partenaires”, les Radicaux de gauche, les écologistes d’EELV et le Front de gauche, pour “élaborer ensemble un projet commun”.

Enfin, Corinne Leveleux-Teixeira a invité tout ceux qui portent des valeurs de “progrès, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité à nous rejoindre…”.

Et la candidate de conclure au terme de cette étape: “la gauche est de retour à Orléans”.

Ch.B

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail