Vincent Alran à la Galerie Gil Bastide

Carnet d’expos

photo Fabien Thouvenin

photo Fabien Thouvenin

La galerie Gil Bastide nous propose de (re)découvrir le peintre Vincent Alran dans une exposition autour de la thématique du cinéma des années 60-70 (On y retrouve pèle-mèle La Dolce Vita, La Nouvelle Vague, les Demoiselles de Rochefort, Emmanuelle ou les Tontons Flingueurs…). Sur des aplats colorés, souvent rehaussés d’inclusions de magazines d’époques, l’artiste représente en quelques dynamiques traits de pinceaux, des personnages le plus souvent féminins donnant ainsi une grande liberté de posture aux corps sur la toile. Cette légèreté qui croque la mode d’une époque, n’est pas sans évoquer l’insouciance de ces années de mutation sociale et morale, où les femmes allaient gagner, entre autre, la liberté de fumer…
Une peinture expressive et spontanée qui nous donne une sensation de nostalgie joyeuse, sensation qui n’est sans doute pas étrangère au succès de ce peintre auprès du public de la Galerie.

Gérard Poitou

du 4 au 27 avril 2013

Galerie Gil Bastide 225 rue de Bourgogne 45000 Orléans

http://www.gilbastide.com/accueil.html

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.