Mélenchon révèle ses mensurations et …le prix de sa maison dans le Loiret

 

Olivier Hicter l'un des candidats du Front de gauche qui a répondu au Comité de la dette (ici avec Jean-Luc Mélenchon et marc Brynhole).

Jean-Luc Mélenchon lors d’une réunion dans le Loiret avec Olivier Hicter et Marc Brynhole (archive).

Après les Parlementaires du Loiret et d’Eure-et-Loir, un coup d’oeil aussi en Touraine  où Philippe Briand(UMP) et Jean Germain (PS) les deux “patrons” du département refusent de révéler leur  patrimoine et attendront la loi.

Jean-Luc Mélenchon ne prend pas de gant avec les journalistes, il est parfois aux limites de l’insulte avec ses anciens amis socialistes. Mais il a aussi un don, qu’il partage d’ailleurs avec François Hollande, un sens de l’humour ravageur. Alors, exaspéré par les séances de déshabillage collectives dans la foulée de l’affaire Cahuzac, le leader du Parti de gauche a révélé sur son blog son patrimoine en commençant par ses mensurations (avouables!), sa taille et ses mesures en matière de chemise, de pantalon…

Jean-Luc Mélenchon déclare aussi posséder l’appartement de 76 m², près de la gare de l’Est à Paris, dans lequel il habite. Acheté 360 000 €, il est estimé aujourd’hui à 470 000 €. Il lui reste à rembourser 130 000 €. Il dispose aussi d’une maison de campagne (150 m²) à Lombreuil (Loiret). Achetée 90 000 €, il l’estime, après travaux, à 250 000 €. Aux législatives de 2010, avant qu’il n’aille se présenter à Hénin-Beaumont et défier le Front national (sans succès!), Jean-Luc de Mélenchon était d’ailleurs annoncé sur la 4 ème circonscription, dans le Gâtinais.

Le candidat du Front de gauche à la Présidentielle possède aussi un livret A avec 10 000 € et un livret de développement durable. Enfin, il possède 150 000 € qu’il a prêtés pour la campagne présidentielle, provenant de l’héritage de son père et de la vente de sa permanence dans l’Essonne.

http://www.jean-luc-melenchon.fr/tout-sur-moi-mes-mensurations-mon-patrimoine-mes-projets-immobiliers/

Briand et Germain même combat

  Chez les Parlementaires (ou ex) d’Indre-et-Loire, Marisol Touraine, qui de toutes façons savait qu’elle devrait y passer comme Ministre du gouvernement Ayrault, a tiré la première: assujettie à l’ISF, elle possède avec son mari, ambassadeur de France au Tchad, des biens immobiliers dont une maison à Montbazon et déclare un patrimoine qui se monte à 1,4 millions.

Philippe Briand (UMP-Indre-et-Loire) et Claude Greff aux côtés de Jean-Pierre Door lors du meeting de Nicolas Sarkozy à Ormes près d'Orléans.

Philippe Briand (UMP-Indre-et-Loire) et Claude Greff aux côtés de Jean-Pierre Door lors du meeting de Nicolas Sarkozy à Ormes près d’Orléans (photo Jean-Luc Bouland, archives).

Les deux Parlementaires dont on dit qu’il font la pluie et le beau temps en Touraine, Philippe Briand (UMP) et Jean Germain (PS), refusent en chœur de dévoiler leur patrimoine. Patron d’une grosse boite d’immobilier, Philippe Briand ne cache pas qu’il a fait fortune mais pas question de la détailler. C’est plus opaque chez Jean Germain qui a déclaré à la NR qu’il a bien un patrimoine immobilier et ajoute “ce serait regrettable si je n’en n’avais pas à 65 ans”. Un peu le coup de la Rolleix, le maire de Tours estime t-il que ceux qui n’ont pas plus d’une maison (ou pas du tout) à 65 ans sont des minables…?

Alors que Claude Greff, la députée UMP d’Amboise (ancienne ministre et ancienne infirmière,) attend pour dévoiler ses biens, les deux Parlementaires socialistes, Laurent Baumel et Jean-Marie Beffara, sont très réticents à ouvrir leur porte mais s’exécutent quand même. Ancien haut fonctionnaire à la Banque de France, le premier a un “pavillon” à Ballan-Miré (240 000€) et deux voitures. Le second annonce une maison à Reignac-sur-Indre (270 000€)  et deux voitures d’une valeur de 18 000€.

IMG_1111

Ciyia, un groupe immobilier, l’entreprise de Philippe Briand, le mandataire financier de Nicolas Sarkozy pour la campagne présidentielle.

Jean-Patrick Gille, député de la 1ère circonscription de Tours, annonce la couleur sans problème: 5.278?€ par mois d’indemnités de député, 770?€ comme conseiller municipal, 527?€ de conseiller communautaire, mais reverse de l’argent au PS. Il a un  livret A, une Peugeot 806 achetée d’occasion, un appartement acheté à crédit à Tours avec sa compagne.

Enfin Sophie Auconie (député européenne Nouveau centre) affiche sans problème son patrimoine, un T6 avec jardinet à Tours (mais au centre ville), un appartement  aux Sables-d’Olonne, une maison à Objat en Corrèze, et deux voitures.

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Je trouve que le fait d’afficher son patrimoine pour les politiciens est un peu une insulte aux populations qui vivent dans la misère. Mais cela est également un risque pour eux. Il se peut que certains soient jaloux de toute cette fortune et essayent de prendre leur part. Cependant, la transparence paraît-il est nécessaire pour une bonne gouvernance.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail