Tunisie : élection de Miss contre dictature religieuse

 IMG_2874

N’en déplaise aux féministes rigides, la lutte des femmes en Tunisie, passe –aussi- par l’élection de Miss Tunisie. « Je soutiens Amina et je l’admire pour son courage » nous a dit Miss Tunisie 2.000, Leila Ouala, qui faisait partie du jury de cette élection en strass et paillettes, il y a une semaine dans un hôtel de luxe près de Carthage. Gonflée la miss :  Amina menacée par les salafistes et  qui aujourd’hui se cache,  c’est cette jeune femme tunisienne, inspirée par les Femen, qui est apparue seins nus sur sa page facebook et qui avait écrit sur son torse, « mon corps m’appartient ».

Les quinze miss en lice samedi n’en n’ont pas…dévoilé autant. Elles ont défilé dans des tenues très sages –les miss en maillot de bain remontent aux années 60- souvent kitch ou rétro, mais jamais provocantes. Avec l’autorisation de leurs parents, c’est obligatoire. 

Belle mais battante

IMG_3062

Hiba Telmoudi, MIss Tunisie 2913.

Ce qui ne les empêche pas, au cœur d’un discours sur leurs projets, forcément humanitaires, de répéter à l’envi leur conviction d’une femme tunisienne, libre, en pointe contre l’obscurantisme religieux. Une femme non seulement belle mais « une battante, forte…nous avons été élevées dans l’idée de la femme selon Bourguiba » martèle Aida Antar la patronne  de « l’association culturelle et artistique » qui organise ce show très peole.

 La Madame de Fontenay tunisienne, sans chapeau mais avec la même autorité de mère supérieure, qui ne renie pas sa filiation avec la pionnière française des Miss française, « une personne à qui je dois beaucoup ». Mais qui lui a bien conseillé de « déposer sa marque ».

 Le Nagui tunisien

Aux manettes de la soirée Nidhal Saadi, avec ses faux airs de Nagui, un habitué de la bande à Ruquier. Au premier rang une brochette de people IMG_2976qui font jury,  une « chanteuse engagée » Abir Nasraoui, une diva présentatrice de télé, Mariem Ben Hussein, une femme d’affaire à lunettes, un professeur d’université et puis le président un jeune premier, vedette de films en Tunisie et au Moyen-Orient, Dhafer El Abidine.  Sur scène, les Miss enchaînent danses et défilés: plus à l’aise sur la période twist de Cloclo et le hip hop de DJ Abdel que sur les valses de Strauss.

 

Avenue Bourguiba àç Tunis.

Avenue Bourguiba àç Tunis.

Alors que la Tunisie se cherche une Constitution, celle des quinze candidates Miss a fait l’unanimité. Un gros bataillon des jeunes femmes qui défile fait partie de l’énorme communauté franco-tunisienne. Comme Sana Sallah, 24 ans, qui porte les couleurs de  Sousse mais qui vit à Saint-Tropez avec ses parents et fait ses études à Marseille : « après la Révolution nous sommes les ambassadrices de la Tunisie ». Esma Ben Said, prof de Français, qui vit à Tunis est la plus prolixe, sans accent dans la langue de Molière, elle promet d’améliorer son Arabe, dit que la femme « doit s’affirmer, lutter pour ses droits et en avoir plus encore ».

Son projet : créer une nouvelle pédagogie pour les élèves dyslexiques et hyperactifs, comme elle l’était plus jeune.

 Stigmates de la Révolution

Les ruines de la maison de la belle soeur de Ben Ali, saccagée durant la Révolution.

Les ruines de la maison de la belle soeur de Ben Ali, saccagée durant la Révolution.

A quelques pas du Golden tulipe, l’hôtel qui abritait l’événement  un couple qatari dont la femme est voilé jusqu’aux yeux, visite les ruines taguées comme un musée pop’art de l’ancien petit palais de la belle sœur de Ben Ali dévasté lors de la Révolution. Au musée Bardo, le plus beau du monde pour ses sublimes mosaïques romaines, les touristes ne se bousculent pas. Dans la médina, à deux pas du Matignon tunisien et des ministères, gardés par quelques militaires débonnaires et un char surtout décoratif, les vendeurs paraissent résignés devant les rangs clairsemés d’acheteurs étrangers potentiels.

 La relance du tourisme

« La relance du tourisme c’est un de nos objectifs » dit Mme Antar, élégante, parfaite permanente, une prestance de femme politique: 

« un des objectifs de cette édition de Miss Tunisie c’est justement de sécuriser les visiteurs, de leur montrer que si nous organisons Miss Tunisie c’est que le pays reste accessible et en sécurité pour tous les touristes qui nous font l’honneur de visiter la Tunisie…Notre pays s’est engagé dans des IMG_2847infrastructure importantes en matière de tourisme et il serait dommage de perdre nos amis, proches de nous géographiquement et historiquement ». La vice-présidente de l’association, Fatma Ben Hamouda précise, « nous passons par des moments difficiles mais nous sommes solides ».

 

Alors, avant la fin de l’année, la Miss Tunisie, Hiba Telmoudi,  -une superbe brune aux yeux verts et au port altier de princesse, ancienne championne de cyclisme qui veut développer l’éducation physique dans les régions pauvres- participera avec ses dauphines, à une tournée en France et en Europe.

 

 

IMG_2691L’objectif : donner aux touristes en chute libre, une autre image de la Tunisie et montrer que le pays n’a pas sombré dans l’intégrisme ni la guerre civile. Suspendu durant les “événements” le concours de Miss Tunisie n’avait pas eu lieu depuis 2009. En revanche la guerre des miss à commencé : une élection concurrente a eu lieu à Carthage juste avant. Ces guerres-là les Tunisiens en redemandent.

Christian Bidault

www.bonjour-tunisie.com

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail