Daniel Humair crée une œuvre numérique à Orléans

P1090408Nouveau succès. Quelques jours  après la rencontre avec Gérard Guyaumard, c’est de nouveau l’affluence à la salle d’exposition de  la médiathèque d’Orléans pour assister à l’édition, en direct, d’un tirage sérigraphie et impression pigmentaire d’une oeuvre originale créée pour l’exposition Unique (s). Ce samedi, le célèbre batteur de jazz  et peintre Daniel Humair  est ainsi l’invité de l’exposition coréalisée par la médiathèque orléanaise et la galerie Le Garage.
Jean-Marie Biardeau, sérigraphe de Tant et temps, Michel Dubois, galeriste,  ainsi que Sophie et David, sérigraphes de Zéro Barré,  officient avec le peintre à la souris face à la toile écran. Daniel Humair: “On utilise cette machine comme un pinceau. L’ordinateur est un moyen plus perfectionné pour avancer dans l’estampe. Sa précision est infernale. C’est la boite de couleurs de l’artiste”. Et Jean-Marie Biardeau  de souligner que le peintre à la machine a toute possibilité “d’entrer à l’intérieur de la chair même de l’image”.
Samedi, de nouvelles lettres de noblesse sont ainsi apportées à l’oeuvre numérique ainsi qu’à l’estampe à tirage limité, véritable oeuvre d’art “accessible à un prix raisonnable”.
 “Médiatèque” titre de l’oeuvre tirée à 20 exemplaires et que  l’artiste a désiré écrire sans “h”,  sera disponible au prix de 250 euros.  Ce samedi, Michel Dubois a tenu à rappeler qu’entre 1998 et 2007, Jean-Marie Biardeau et Tant et Temps ont édité à Orléans quelque 200 oeuvres de 70 artistes.  Une essentielle collectiond’art contemporain dont une partie est visible sur le site www. galerielegarage.net
Jean-Dominique Burtin. 

Afficher les commentaires