Le directeur de France Bleu Orléans: “il n’y a pas eu censure du Grand Bûcher”

 

france bleu2Patrick Delecroix, le nouveau directeur de France Bleu Orléans a pris ses fonctions le 15 juillet après le départ un peu précipité de Dominique Antoni. Un (e) nouveau directeur des programmes doit bientôt arriver aussi ainsi que deux nouveaux animateurs (trices). L’équipe se reconstitue après une séquence un peu agitée. 

Après les nombreux commentaires suscité par notre article sur la fin du Grand Bûcher, nous avons demandé à Patrick Delecroix si on avait voulu faire taire cette émission en raison de sa grande liberté d’expression.

Pourquoi avoir arrété le Grand Bûcher?

C’était déjà dans les tuyaux avant que je prenne mes fonctions à Orléans…Nous sommes arrivés à cette évidence qu’il fallait arrêter cette émission qui a fait couler beaucoup d’encre et qui était une émission très écoutée à une époque. Aujourd’hui, nous faisons le constat qu’on arrive au bout et qu’il faut penser à renouveler certaines tranches horaires. La fin d’après-midi a été “relookée”, on a acté en toute collégialité en interne le choix de l’arrêt du Grand Bûcher. 

N’est-ce pas surtout parce que le Grand Bûcher, comme le disent les commentaires sur notre site, était une émission dérangeante où les invités s’exprimaient librement…? C’est une censure venue de Paris…?

Patrick Delecroix, le nouveau directeur de France Bleu Orléans.

Patrick Delecroix.

Non absolument pas.  Il n’y a pas de censure chez les journalistes de France Beu Orléans. Il y a une liberté totale d’expression et pas de censure quelle qu’elle soit.

Oui, mais l’émission laissait parler des gens qui étaient un peu  poil à gratter, iconoclastes sur Orléans et dans le Loiret. A t-on voulu couper le sifflet à ces gens-là?

Non, non, non. Nous sommes dans la réflexion liée à l’éditorial d’une grille d’antenne, avec des changements qui s’opèrent régulièrement.  Il y a des émissions qui durent plus longtemps que d’autres, celle-là en faisait partie. Il est d’ailleurs très rare qu’une émission reste aussi longtemps sur l’antenne. En interne, tout le monde a conscience qu’il fallait changer tout ça. On est en fin d’après-midi avec un public mouvant, des nouveaux objectifs, tout cela fait partie d’une réflexion globale. Nous aurons le soir d’autres fenêtres d’expression dont un invité qui arrivera après 18h 15 après le jeu cinéma qui va faire son apparition de 17h 40 à 18h. 

Les municipales: aurez-vous des émissions de débats politiques sur ce thème?

Je ne peux pas répondre encore précisément. Nous avons commencé à échanger avec le rédacteur en chef et la rédaction. Il est trop tôt pour en parler mais il y aura certainement des débats organisés régulièrement durant toute la campagne.

Propos recueillis par Ch.B

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Les commentaires pour cet article sont clos.