Tourisme: la Loire à vélo, championne de l’été

En tandem devant le pont Wilson. Photo P;Forget.

En tandem devant le pont Wilson. Photo P;Forget.

 Cette année encore, la Loire à vélo a battu tous les records de fréquentation en région Centre. Avec 15% de cyclistes en plus en juillet et en août, l’itinéraire phare de la région Centre a franchi un nouveau cap, selon un bilan établi par le comité régional du tourisme. Le parcours totalise près de 700.000 cyclistes depuis le début de l’année, contre 640.000 l’an dernier à la même époque, et leurs dépenses s’élèvent à plus de 15 millions d’euros.

La Loire à vélo, rayon blésois. Photo J.Damase.

La Loire à vélo, rayon blésois. Photo J.Damase.

Pour les monuments en revanche, le nombre de visiteurs, malgré un bon mois d’août, est en légère baisse, à – 2,6%, mais il n’y a “rien d’alarmant” à cela, selon le président du comité régional du Tourisme Alain Beignet. La fréquentation des hôtels est également en recul, de 4 %. Pourtant, les étrangers sont venus plus nombreux – on note un retour en force des Espagnols – mais leur présence n’a pas suffi à compenser la désaffection de la clientèle française (-7%), sans doute victime de la crise.

Ces résultats mitigés sont toutefois loin d’être désastreux, d’autant plus que la saison avait bien mal commencé, sous la pluie, avec un printemps on ne peut plus maussade. Les professionnels du tourisme conservent donc le sourire, tout comme les responsables régionaux, confiants dans l’essor touristique de la région axé autour des activités de nature. Pour François Bonneau, président de l’exécutif, l’enjeu est capital car la “visibilité touristique” constitue l’un des conditions de sa visibilité économique, et donc de son développement.

Dans le Loiret: juillet et août remontent le niveau 

IMG_9447Dans le Loiret comme dans les autres départements de la région, c’est tout le contraire du Front national, on aime que les étrangers viennent chez nous. Ce sont eux qui ont sauvé une saison bien compromise par la météo exécrable du printemps. Là aussi, la Loire à vélo a joué les locomotives de l’été.  “Les compteurs de Mareau-aux-Prés et Briare ont comptabilisé une forte croissance en juillet et août” explique Antoine Carré le président du Comité départemental de tourisme du Loiret.

En deux ans, la fréquentation d’usagers de la “petite reine” a progressé de 36%”. Sur ces deux compteurs ont était à 30 000 cyclistes, fin août. De surcroît, un cycliste en goguette a l’avantage pour l’économie locale de consommer beaucoup plus qu’un automobiliste. Le coup de pédale donne faim!  40€ par personne et par jour pour un tourisme en voiture contre 70 pour un touriste à vélo, voire 90 s’il vient du nord de l’Europe. Dans le Loiret, les prestataires adhérents à “accueil vélo” se répartissent  7 loueurs, 26 hôtels, 28 hébergements locatifs, 7 sites de visite…

Les cyclistes dopent le tourisme

L'hôtel de l'Abbaye.

L’hôtel de l’Abbaye.

Ces cyclistes dopent, si l’on peut dire, le tourisme dans le Loiret mais au total les professionnels du tourisme estiment que le département avait accueilli 975 000 touristes en 2012, et, à trois mois de la fin de  l’année, on estime que la saison est “convenable”. “La clientèle étrangère a permis de redresser la barre” indique Antoine Carré. En matière d’hôtellerie, le Loiret est deuxième de la région en fréquentation (derrière l’Indre-et-Loire). En revanche, la restauration dont pourtant tout le monde (dans le Loiret comme ailleurs) s’accorde à louer l’accueil chaleureux, les prix raisonnables et la qualité gustative des menus, perd des clients. A se demander pourquoi…

En cette fin de saison, une nouveauté à signaler dans le Loiret…la signalétique qui bénéficie de quinze nouveaux panneaux ,des totems,  sur les sites les plus visités, la cathédrale (en cours d’installation) les châteaux de Chamerolles, Sully, Gien…En jargon, cela s’appelle les RIS (Relais information service). Sur les routes 190 nouveaux ensembles de signalisation ont été implantés. Coût total de ces opérations, 450 000€. Ne reste plus qu’à faire tomber les touristes dans le panneau. Pour la bonne cause.

Christian Bidault

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail