Orléans: la campagne du PS va basculer lundi…

IMG_1972

Le rassemblement de la “grande famille socialiste” (Corinne Leveleux-Teixeira, Baptiste Chapuis,Michel Brard) attendu depuis la primaire (notre photo), c’est pour maintenant.

Vendredi Corinne Leveleux-Teixeira va tirer le bilan de sa consultation sur la Loire, place de la Bascule. Mais c’est trois jours plus tard, lundi, que tout va basculer. Ce jour-là, la candidate socialiste aux élections municipales va inviter la presse à une grande cérémonie de lancement de sa campagne à sa permanence place Louis XI.   Et annoncer le grand rassemblement. Il ne devrait manquer personne sur la photo de famille…Jean-Pierre, Michel, Jean-Philippe, Valérie et …les autres, tous derrière Corinne.

Avec tous ces parrains (et marraines) qui se pencheront sur le baptême, ce sera la vraie mise à l’eau, après la “ratage” de l’inauguration. L’union sacrée: Il devrait y avoir autour de la conseillère municipales et régionales, les Parlementaires, Valérie Corre et Jean-Pierre Sueur (enfin) les élus locaux comme Michel Brard, Baptiste Chapuis et d’autres. La grande réconciliation que tout le monde attendait à gauche pour vraiment lancer la marche vers la mairie est acquise et il ne restait plus qu’à annoncer officiellement le “mariage” entre les deux camps du PS orléanais qui a mis tant de temps à se dessiner. Le ticket Leveleux-Brard sera t-il annoncé lundi? En tout état de cause, les rencontres entre les deux anciens rivaux ont débouché sur un accord.

Les dérapages oubliés

loouiLes cicatrices de la campagne de la primaire ont mis du temps à se refermer mais ce ne serait plus qu’un mauvais souvenir. Oubliés les “dérapages” des uns et des autres, l’adversaire clairement désigné, c’est Serge Grouard (UMP) et non plus les “frères ennemis”. Les échanges de lettres et les convocations à Solférino sont caducs, le ratage de l’inauguration de la permanence place Louis XI auquel n’avait participé ni Jean-Pierre Sueur, ni Michel Brard, aussi. Jean-Pierre Sueur, l’ancien maire d’Orléans, dont le soutien a été longtemps réclamé, attendait que l’accord se fasse entre les deux candidats à la primaire.

En attendant la liste

Pour autant, la liste, PS-EELV-PRG ne sera pas dévoilée lundi puisque les candidatures ne sont pas encore officiellement lancées, mais il ne fait guère de doute que Michel Brard, le conseiller général devenu patron de l’opposition au conseil général devrait être le numéro 2. Jean-Philippe Grand (EELV) ne sera pas loin. A noter d’ailleurs que, dans l’ambiance de crise qui prévaut en France entre les socialistes et les écologistes à l’approche du congrès d’EELV en novembre, Orléans est la seule ville de plus de 100.000 habitants dotée d’un accord PS-Verts dès maintenant.

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail