André Robillard entre au Musée des Beaux Arts d’Orléans

Exposition MBA Orléans A.Robillard2

Artiste présent aujourd’hui dans les plus grandes collections internationales d’art brut, André Robillard (Gien, 1931) est célébré pour la première fois, au musée des Beaux-Arts d’Orléans, où est réunie, à l’occasion de son quatre-vingt-deuxième anniversaire, une sélection d’œuvres couvrant les trente dernières années de sa production. Cet événement a été rendu possible notamment grâce à la participation exceptionnelle du LaM. Lille métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Villeneuve-d’Ascq, ainsi qu’à la générosité des collectionneurs privés.
Le Centre hospitalier départemental Georges Daumezon à Fleury-les-Aubrais, à l’occasion de la commémoration du centenaire de sa fondation, co-organise la manifestation qui concrétise l’action menée par le Médecin directeur (1938-1951) réputé, Georges Daumezon (1912-1979), figure marquante de la psychiatrie, visant à faire de l’asile d’aliénés de Fleury-les-Aubrais un hôpital psychiatrique développant, à travers la psychiatrie institutionnelle, de nouvelles méthodes de soin et le principe de la dignité du malade.
Grâce à cette évolution, l’existence d’André Robillard se trouve transformée : son besoin de créer peut désormais s’exprimer spontanément et en toute liberté. Depuis 1964 et l’envoi fortuit de son premier fusil à l’artiste Jean Dubuffet, collectionneur et théoricien de l’art brut, André Robillard, à qui ses débuts dans la vie réservaient un tout autre destin, quitte sa situation de malade interné, depuis l’âge de 19 ans, dans l’hôpital psychiatrique de Fleury-les-Aubrais, pour trouver un sens à sa vie et devenir sculpteur, dessinateur et même acteur et musicien.

Exposition
24 octobre 2013 – 25 janvier 2014 au Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Rencontres avec l’artiste
· jeudi 24 octobre, 15 heures, dans l’auditorium
Projection en avant-première du film « André Robillard, en chemin » réalisé par Henri-François Imbert.
· samedi 26 octobre, 18 heures, dans l’auditorium
Rencontre en musique avec André Robillard et AlainMoreau.
Musicien autodidacte, André Robillard joue del’accordéon, de l’harmonica, de … l’arrosoir et du seau à cartouches !
Entouré de ses peluches, il se raconte en musique lors d’une animation avec Alain Moreau, directeur du théâtre de Villefranche sur Saône.
· samedi 2 novembre et dimanche 3 novembre,
15h 30 , dans l’ auditorium
« Changer la vie », théâtre-concert de la compagnie des endimanchés avec Alexis Forestier et André Robillard.

une_Robillard_mars_2013_tEgalement à lire: “L’art brut pour tuer la misère” un livre de Christian Jamet

http://www.magcentre.fr/lart-brut-pour-tuer-la-misere-andre-robillard/

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail