Orléans: le couple Leveleux-Brard (PS) a le ticket avec Jean-Pierre Sueur

DSCN6858

 

Orléans n’est pas Marseille. Loin de là. Les compétitions de primaire socialiste y sont plus feutrées, moins exacerbées, les conflits plus diffus. Ils ont néanmoins pourri l’après -primaire. Depuis lundi matin, à l’heure des croissants et à celle de la grande réconciliation, ils ont été rayés de la carte… électorale. Personne n’a nié leur existence. Surtout pas Jean-Pierre Sueur, qui a joué les grands témoins du mariage entre les deux anciens rivaux, Corinne Leveleux-Teixeira et Michel Brard, le couple qui ira affronter Serge Grouard aux municipales.

La photo de cette union sacrée était attendue depuis sept mois, elle a été faite à l’heure du laitier ou presque. “On ne construit pas sur le sable”, a dit Jean-Pierre Sueur, le sénateur du Loiret qui s’est enorgueilli d’avoir joué les “messieurs bons offices” pour ce “rassemblement“. Sur le canapé de la permanence, le ticket Leveleux-Brard, que le PS espère gagnant, était encadré par l’ancien maire d’Orléans et la députée Valérie Corre qui soutient la tête de liste élue en mars depuis le départ. “Il est temps qu’Orléans change de gouvernement”, a lancé la députée du Loiret et “mette une femme à sa tête”. 

Jean-Pierre Sueur à la manœuvre

Personne n’a nié que l’accouchement du duo de choc a été obtenu dans la douleur, presque au forceps, surtout pas Michel Brard: “toutes les clarifications ont été faites. Il y a eu une volonté de mettre à plat tout ce qui a pu nuire à travers des propos que je considérais comme inacceptables. Tout ce travail a été fait, il y a eu des temps de dialogue, d’échange et puis de clarification. ».

Pas plus que Jean-Pierre Sueur qui, une fois son candidat battu, a tardé à se “mettre à la manœuvre”. Maintenant les choses sont claires, comme l’a précisé Corinne Leveleux-Teixeira, un peu gênée aux entournures au début de cette cérémonie de  “mariage” mais qui s’est enhardie au fil des interventions: « Il n’est jamais trop tard pour s’unir, ce que je constate c’est que l’unité et la rassemblement sont tout à fait solides, c’est un rassemblement et une unité qui se font sur une clarification des principes, des valeurs, de ce qu’on veut porter ensemble. Maintenant, c’est l’avenir qui compte, avec Michel on avance dans une relation étroite de travail pour remporter ensemble la ville d’Orléans. ».

Aussi écolo qu’EELV

DSCN6857 (1)Les autres grands témoins de cette cérémonie d’union sacrée, Jean-Philippe Grand (EELV) et Thierry Mouron (PRG), sont aussi les deux partenaires du PS sur la future liste. “Corinne est aussi écolo que ceux d’Europe Ecologie”, a estimé Jean-Philippe Grand alors que Thierry Mouron a regretté qu’au pays de Jean Zay, “Orléans n’ait aucun élu Radical de gauche”.

 

Contrairement à ce qui se passe dans d’autres communes du Loiret, il n’y aura donc pas de candidature “sauvage” au PS. En revanche, à l’inverse de la deuxième élection de Jean-Pierre Sueur en 1995, les communistes (le Front de gauche) ont choisi de faire liste à part. “Ils ont décidé de faire une liste dès le départ pour porter leur proposition”, a commenté Corinne Leveleux-Teixeira qui n’a pas fermé la porte, bien au contraire, à une fusion au second tour. Quant à l’éventualité d’un rapprochement, toujours au second tour, avec des centristes “indépendants”  elle a précisé, “le rassemblement ne peut se faire que sur des valeurs communes”.

Officiellement ce rendez-vous dès potron minet autour des croissants et des pains au chocolat (sans Jean-François Copé!) correspondait au lancement de la lettre aux Orléanais de la candidate (très ligérienne dans l’illustration et tirée à 35 000 exemplaires). Pourquoi de si bonne heure? Parce que le sénateur Sueur, président de la commission des Lois traitait en fin de matinée des services de renseignement à la Haute assemblée. Rien à voir avec le fait qu’il ait gardé son soutien à Corinne Leveleux si longtemps…secret.

Christian Bidault

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail