Sacha Doligé et Pascal Gaillères portent plainte contre Laurent Fabius et la diplomatie française

sacha

Sacha Doligé et Pascal Gaillères.

Très remonté et en pointe contre le gouvernement socialiste, le sénateur Eric Doligé a t-il “conseillé” à son fils Eric, coincé durant six mois au Maroc de porter plainte contre l’Etat français? Il nous avait confié qu’il comptait bien ne pas en rester là. Après les insultes proférées à l’encontre des Ministres du gouvernement et l’affaire des mineurs isolés, Eric Doligé monte donc à nouveau créneau, même si dans cette dernière affaire c’est par l’intermédiaire de son fils.

Partis au Maroc pour y vivre de l’hôtellerie dans le secteur de Taroudant, Sacha Doligé, fils du président du Conseil général du Loiret et Pascal Gaillères se sont heurtés à un haut fonctionnaire de police responsable du secteur touristique. Privés de passeports, condamnés à des peines de prison, interdit d’exercer leur profession en attente d’une nouvelle audience sans cesse reportée ils ont du abandonner leur riad et vivre au jour le jour pendant plus de six mois. Soutenus par le collectif de Nogaro (Gers) dont Pascal Gaillères est originaire, ils sont parvenus à regagner la France le 30 août dernier.

En début de semaine, les deux hommes qui vivent désormais dans le Gers ont confié à notre confrère « La Dépêche du Midi » qu’ils avaient décidé « de porter plainte contre la diplomatie française pour non-assistance à personne en danger et mise en danger volontaire de la vie d’autrui » et qu’ils avaient déjà saisi le défenseur des droits et le tribunal administratif pour les mêmes raisons.

La diplomatie française visée

« Nous avons porté plainte contre M. Fabius, Mme Vallaud-Belkacem, entre autre, ce jour (lundi). Nous avons également dénoncé au procureur de la République, ces mêmes personnes concernant le dossier d’Alain Combe, un Français détenu depuis 18 mois pour une autre affaire », ont-ils déclaré à notre confrère.

Sont visés par la plainte Véronique Marie Juricic, consul de France au Maroc à l’époque des faits actuellement en poste à Séville, Charles Fries, ambassadeur de France à Rabat, M. Bastide, commissaire de Police détaché auprès de l’ambassade de France à Rabat, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Hélène Conway, ministre déléguée aux Français de l’étranger, Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement et M. Pouille, ministre conseiller, Mme Conway, ministre déléguée des Français à l’étranger ; M. Pouria Amirchahi, député des Français à l´Etranger ;

Sacha Doligé et Pascal Gaillères ont affirmé à notre confrère que, « en dépit de nombreuses demandes auprès des représentations françaises au Maroc, ils n’ont jamais pu obtenir de soutien des autorités françaises , ni d’explications sur ce silence ». Le père de Sacha Doligé, le sénateur UMP du Loiret Eric Doligé, avait évoqué de possibles accords diplomatiques secrets avec le Maroc pour faciliter à la même époque les opérations militaires françaises au Mali.

F.C.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail