Orléans sent de plus en plus le Pathé…

IMG_1641

Trois nouvelles salles ont ouvert mercredi soir au Pathé Loire, soit 389 fauteuils supplémentaires à l’affiche du cinéma de la place de la Loire. Autrement dit, Orléans sent de plus en plus le Pathé puisqu’au total, ces 389 nouveaux fauteuils portent à 2 240 la capacité du cinéma du centre ville. Avec Saran et Place d’Arc, Pathé a donc le monopole du cinéma, si l’on excepte les Carmes, aux prises avec de grandes difficultés et qui attend un repreneur.

Le directeur du Pathé, Pierre Georges.

Le directeur du Pathé, Roger Georges.

Ces trois petites salles nouvelles, ouvertes sur l’extension ouest du cinéma et en sous-sol au coeur du quartier des Halles, les dix, onze et douze, (respectivement 113, 133 et 143 places), ne vont-elles pas faire concurrence justement aux Carmes qui essaye de survivre. “Nous sommes complémentaires“, lance convaincu le directeur du Pathé, Roger Georges, “je suis très triste de ce qui est arrivé, j’espère qu’un repreneur va trouver une issue favorable et que les filles qui gèrent le cinéma et qui ont produit un travail énorme ne seront pas oubliées dans la corbeille de la mariée“.

Trente salles sur l’agglomération

Pathé, c’est maintenant 27 salles sur trois sites et les Carmes 3 salles, soit trente salles sur l’agglomération d’Orléans. Après des années fastes en 2010-11 et 12, 2013 marque une baisse de fréquentation générale (-4%), sauf Saran qui a augmenté de 2%, en raison semble t-il, des travaux dans le centre d’Orléans.

IMG_1704

“Il y a de la place pour tout le monde”.

Les “filles”, ce sont les salariées qui gèrent la transition depuis le redressement judiciaire auquel est soumis le cinéma d’art et d’essai. “On va continuer à se voir, à se téléphoner”, affirme Roger Georges. Et de prendre l’exemple de “La vie d’adèle”, la palme d’Or de Cannes, qui passe dans les deux cinémas et remporte un beau succès. “Il y a de la place pour tout le monde, l’art et essai, les Carmes le fait très bien, moi je ne sais pas faire”, dit-il en rappelant que 15 à 20 films nouveaux sortent chaque semaine.

4 millions de travaux

Le Pathé est donc parfois contraint obligé de retirer un film de l’affiche, alors que le titre pourrait continuer à faire des entrées. “Les garder plus longtemps”, c’est ce que permettra les trois nouvelles salles, plutôt réservées aux films moins commerciaux, en VO sous-titrée par exemple.

IMG_1699Dotées des meilleurs équipement numériques, en image et en son, les trois nouvelles salles ont nécessité un investissement total de 4 millions. Gain en spectateurs escompté dans les trois nouvelles salles, 90 000 entrées à l’année. L’objectif du Pathé est de “dépasser largement les 600 000 entrées en 2014”, dit le directeur.  A condition que sortent de bons films français. Qui souhaiterait le contraire? Silence, on projette…

                                                                                       Ch.B

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail