Orléans: le cinéma des Carmes sauvé des eaux !…

photo Dominique Dupuis Ferrand

photo Dominique Dupuis Ferrand

Décision attendue, le tribunal de commerce d’Orléans a tranché: c’est l’offre de reprise portée par les trois salariés du cinéma des Carmes qui a été retenue. Ces derniers avaient conservé la gestion jusqu’au redressement judiciaire et se sont associés, au sein d’une Sarl, à deux professionnels du cinéma:

Le tribunal a donc fait confiance à une offre qui associe l’équipe locale à des professionnels de l’exploitation cinématographique reconnus. Espérons que cette sage décision permette rapidement au cinéma des Carmes d’apurer ses comptes, de retrouver les soutiens promis entre autres par la ville d’Orléans, et d’assurer une programmation à la hauteur de ses ambitions.C’est la bonne nouvelle que tous les cinéphiles orléanais attendaient depuis des mois… Le tribunal de commerce vient de désigner le repreneur du cinéma des Carmes, en redressement judiciaire depuis mai dernier. Il s’agit du réalisateur et gérant de salle parisien Michel Ferry, associé un exploitant de salle isérois, Pierre de Gardebosc, et à trois salariés des Carmes qui ont tenu les salles à bout de bras depuis le début de cette saga juridico-financière.

Recréer un fond de roulement

Tous les employés conserveront leur poste et la vocation “art et essai du cinéma” sera au coeur du nouveau projet, assure le nouveau gérant et programmateur, qui se dit convaincu que “le cinéma est viable”. “C’est un projet auquel je crois depuis le début. Et il n’y aucune raison que cela ne marche pas”, ajoute-t-il. Reste toutefois à régler un certain nombre de problèmes financiers, même si la nouvelle équipe n’héritera heureusement pas de la totalité de la dette abyssale du précédent gérant. “Nous estimons qu’il va nous falloir environ 300.000 euros, pour effacer la dette qui nous revient, trouver un arrangement pour les projecteurs qui n’ont jamais été payés, et recréer un fonds de roulement”. Myriam Roumier, une des cogérantes associée à cette nouvelle aventure, avait le sourire aux lèvres à la sortie du tribunal. Et la mairie, propriétaire des murs, devrait se féliciter qu’une issue positive permette enfin au cinéma de continuer à tourner.

Gérard Poitou et CH.B

—————————————————————————

La réaction de Michel Ricoud (PC)

“Le cinéma Les Carmes sort enfin de la tourmente, nous nous en réjouissons. Les salariés soutenus par le public et par tous les orléanais soucieux de la pluralité culturelle ont remporté ce long combat. 

Le Tribunal de Commerce a retenu le projet qui maintient l’emploi et la philosophie de ce cinéma, ce qui peut être considéré comme une belle victoire pour l’ensemble des soutiens à cette salle. Les élus communistes-Front de Gauche, siégeant au conseil municipal d’Orléans, n’ont pas ménagé leurs efforts pour que la mairie soutienne les initiatives destinées à sauver le cinéma: rencontres avec l’adjoint chargé de la culture, interventions au cours des conseils municipaux et débats avec le personnel.  Pour autant cette première victoire ne fera pas baisser notre vigilance au regard des problèmes qui restent à régler et dont les élus communistes – Front de Gauche sauront se saisir pour intervenir.  La gestion passée, calamiteuse, a laissé une ardoise importante correspondant à des loyers impayés. La mairie d’Orléans étant partiellement propriétaire des locaux, nous interviendrons de nouveau auprès du Maire afin que cette dette soit effacée, pour que ce lieu puisse continuer sereinement à jouer son rôle d’animateur culturel dans notre cité.  Longue vie au cinéma Les Carmes.”

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail