Olivet: Hugues Saury (UMP) brigue un troisième mandat et… n’y pense pas en se rasant

IMG_0175

Hugues Saury (à droite), un successeur pour Eric Doligé?

 

Il n’y pense pas en se rasant le matin? A quoi? A la présidence. La présidence du conseil général du Loiret (dire désormais Département), en lieu et place d’Eric Doligé. Son nom est le plus souvent prononcé, mais lorsqu’on lui pose la question, il répond “quand je me rase, je pense à Olivet et à mon canton”. Et puis d’ailleurs, se demande Hugues Saury, le maire d’Olivet, “on ignore encore quel sera le redécoupage du canton”. Un morceau de Saint-Hilaire? Un peu de Saint-Marceau, même si telle quelle, la commune d’Olivet a le quota de population? Pour l’heure, on en est aux municipales et l’effet de surprise n’a pas été d’une immense intensité à l’annonce de la candidature du maire sortant UMP, pour un troisième mandat. 

Alors, l’élection d’un candidat UMP à Olivet ne serait-t-elle qu’une petite rivière tranquille comme le nom du département qui la traverse? Un petit Neuilly comme on a coutume d’appeler Olivet? “Nous sommes bien moins riches, nous n’avons pas de sièges d’entreprises comme à Neuilly” réplique le maire sortant. Et Hugues Saury de mettre en avant la politique de solidarité, même dans une commune réputée  “bourgeoise” et où il fait bon vivre. Olivet-tradi avec ses guinguettes, ses moulins, ses belles maisons, a pourtant accueilli de nouveaux habitants dans ses quartiers neufs comme le Larry. Pour autant, pour la gauche c’est une terre de mission et il se dit que Yves Martinez, son représentant historique à Olivet, aurait même rencontré le maire…

La piscine et la passerelle

Futurs titulaires de la liste et sympathisants réunis au sein d’Olivet 2014 se pressaient au rendez-vous du Canotier pour (forcément) tirer un coup de chapeau au maire sortant (deux mandats), lors de la présentation de sa candidature. A son actif, il met la piscine couverte de l’Inox, la belle passerelle piéton-cycliste sur le pont Maréchal Leclerc, de nouvelles pistes cyclables justement, la réfection des rues et le prix de l’eau qui va baisser.

Ses adversaires lui reprochent de faire “surtout de la com” et d’avoir longtemps négligé le thème du “désert médical”, avec un effectif de généralistes proches du départ en retraite. Alors le maire de sortir ses deux maisons médicales qui devraient ouvrir bientôt, dont une dans l’ancienne clinique de l’Archette. Pharmacien dans le civil, Hugues Saury qui sera accompagné notamment de Mathieu Schleslinger (secrétaire national de l’UMP, un jeune qui monte à droite), de Fabienne d’Illiers et par des UDI, veut continuer pour un troisième mandat, à bien soigner les Olivetains.

Ch.B

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail