La peste : pourquoi ? Qui ? Comment ?

Dans le cadre des mardis de la science à Chartres

Par Frédérique Audoin-Rouzeau, archéologue

Fred Vargas“Ce 5 novembre 2013, un court article sur France-Info : « La peste, maladie réémergente ? » Nouveau sujet d’actualité ? Non. Le fléau médiéval qu’on croit appartenir au passé n’a jamais disparu et fait près deux mille victimes chaque année. Le bacille, enfoui dans les profondeurs de la terre, n’est pas éradicable. Après la « peste justinienne » qui attaqua le sud de l’Europe entre les VIe et VIIIe siècle, la maladie fit silence en Occident pendant six siècles. Pour resurgir avec violence au milieu du XIVe siècle, semant la terreur, fauchant un tiers des hommes. Elle demeure gravée dans les mémoires sous le nom de « peste noire ». Puis elle desserre son emprise au début du XVIIIe siècle pour resurgir au début du XXe, tuant douze millions d’hommes en Inde, attaquant l’Europe une troisième fois, entrant dans tous ses ports, de Londres à Porto et Paris, sans succès. Pourquoi ? Quel est son vecteur ? Les intenses recherches des années 1900-1930 nomment les responsables : les rats et leurs puces. Mais dix ans plus tard, c’est au tour de la puce de l’homme d’être incriminée et de finalement conquérir son titre de vecteur à l’OMS. Puce de rat ? Puce de l’homme ? On ne combat pas l’une ou l’autre de la même manière, et c’est un point crucial à l’heure où le bacille devient résistant aux antibiotiques. Au XXIe siècle, le doute persiste encore. Le débat intéresse peu, le sujet est oublié. La question est pourtant décisive face à une maladie tant imprévisible, et ô combien menaçante.”

Pôle universitaire d’Eure et Loir, Quartier Comtesse, 21 rue Loigny la Bataille, Chartres à 20h30

Les mardis de la science
Des conférences-citoyens

 Chaque mardi – ou presque – avec le concours des 5 muséums de Blois, Bourges, Chartres, Orléans et Tours, Centre•Sciences et les organismes de recherche de la région Centre (les 2 universités d’Orléans et Tours, le BRGM, le CEA, le CNRS, l’IFN, l’INRA, l’INRAP, l’INSERM, l’IRSTEA, le MNHN) vous proposent de réfléchir et débattre des grands sujets qui font la science : des sciences exactes aux sciences humaines, de la physique des particules à l’archéologie, des mathématiques à la langue française.

http://www.centre-sciences.org/CentreSciences/MardisDeLaScience#r52






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail