Benoit Hamon à Orléans: la loi sur l’économie solidaire va créer 100 000 emplois

Benoit Hamon avec Valérie Corre et Marie-Madeleine Mialot.

Benoit Hamon avec Valérie Corre et Marie-Madeleine Mialot.

Benoit Hamon serait-il toujours “rocardien”? Et tous cas, le sénateur Sueur, blanchi sous le harnais socialiste se souvient du ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation pour  “l’avoir accueilli chez les Rocardiens“, il y a déjà pas mal d’années….

C’était lundi au conseil régional à Orléans, où Benoit Hamon est venu présider la clôture du sixième mois de l’ESS. Rocardien encore et toujours lorsque le Ministre dans le cours d’un exposé clair et convainquant, a vanté les vertus des SCOP (Société coopérative ouvrière de production), autrement dit, “l’autogestion version 21 ème siècle” qui était le credo des Rocardien dans les années 70-80. “75% des entreprises reprises par leurs salariés restent en vie” a souligné Benoit Hamon.

La SCOP, qui peut être une solution lorsqu’un dirigeant ne trouve pas à qui transmettre son entreprise, puisque “50 000 emplois sont détruits chaque année dans des entreprises en bonne santé” mais qui ne trouvent pas repreneur.

Et, comme il n’y a pas que de mauvaises nouvelles ni de nouvelles taxes en provenance du gouvernement, Benoit Hamon a dit les avancées procurées par la loi qui vient de passer au Sénat et doit maintenant être discutée à l’Assemblée, pour un promulgation au printemps 2014. Dans le viseur , “100 000 emplois supplémentaires créés par la loi sur l’ESS” dans les prochaines années,  et donc, comme l’a indiqué le Ministre, “une contribution à la baisse du chômage”. En cours et à venir.

Benoit Hamon annonce la fin des taxes sur les salaires

Alors, comme on l’entend dans la bouche de certains dirigeants patronaux, ce ne sont certes pas des emplois “marchands”. Ils sont générés par des associations, des entreprises d’insertions, des coopératives, des mutuelles…Rien que sur les chiffres du chômage des jeunes “où l’inversion de la courbe est importante”, l’ESS (Economie sociale et solidaire), c’est 40 000 emplois créés.

Autre avancée soulignée par Benoit Hamon devant les membres de la Chambre régionale du Centre réunis dans l’hémicycle régional, 70% des associations ne paieront plus d’impôts et celles qui ont moins de 15 salariées ne paieront plus de taxe sur  les salaires. “Pour l’Etat c’est un manque à gagner de 315 millions d’euros” a souligné Benoit Hamon.

Autre nouveauté, l’implication dans le financement de l’ESS par la BPI (Banque  publique d’investissement), avec une cagnotte de 500 millions d’euros. Enfin, l’entrée dans le club de l’ESS sera maintenant possible pour des sociétés commerciales, mais à but non  lucratif et qui réinvestissent tous leur bénéfice.

Tordre le cou aux préjugés

Le Ministre avec Marie-Madeleine Mialot, François Bonneau, le préfet de région et Dominique Sacher, le président de la Chambre de l'ESS.

Le Ministre avec Marie-Madeleine Mialot, François Bonneau, le préfet de région et Dominique Sacher, le président de la Chambre de l’ESS.

Enfin, le Ministre a répété son credo, l’économie sociales et solidaire n’est pas en dehors de l’économie. Dans la matinée de lundi, il a visité SCOP TPC 45, à Saint-Jean-de-Braye près d’Orléans, qui fait  du conditionnement et emploie 80% de personnes handicapées. “Il faut tordre le cou aux préjugés, LVMH qui fait travailler TPC n’admettrait pas qu’il y ait du retard dans les livraisons et s’il y en avait cette entreprise perdrait ce marché” a commenté le Ministre.

Ce qui lui fait dire en conclusion, “vive la biodiversité en économie”. Rocard à la sauce écolo il fallait y penser…!

Ch.B

 

  • A mi-chemin entre l’entreprise privée et le public, l’économie solidaire  en région Centre
  • 12% de l’emploi privé,
  • 82 894 salariés,
  • 9 357 établissements employeurs
  •  1,9 milliards de rémunération brute.
  • Michel Rocard sera mercredi soir (18h) à Châteauroux (Indre) à l’Hôtel du département.
  • ——————————————————————————————





Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail