Exposition “Morphismes” au musée des Beaux Arts d’Oléans

ImageProxy (1) La chorégaphe et danseuse Anne Perbal est photographiée par Isabelle Whyte. Exigeante, belle, violente et douce communion.  La démarche de travail est toute particulière au regard de ce qui se fait communément en photographie :

la chorégraphe n’est pas seulement un modèle. Elle se met en scène, créant et composant l’univers artistique du cadre qu’elle propose à la photographe à la manière d’une séquence chorégraphique qui prendrait sens instantanément. La photographe saisit alors ce que lui offre la chorégraphe mais également ce qui lui échappe, donnant de fait un autre point de vue sur ce qui se trame devant elle. Chaque photographie devient alors une oeuvre composite, créée par la photographe et incorporant l’œuvre de la chorégraphe.

Morphisme créé en août 2013

La série Morphismes a été réalisée en Août 2013 au Centre Chorégraphique National d’Orléans.

Corps-matière: malléable, le corps s’érige, s’ouvre, se déploie, se contorsionne, s’abandonne.

Le mouvement met en relief les os, la peau, la chair, sculptant ainsi chaque infime partie du corps.  La matière plastique et plasmique : comme une seconde peau, elle est organique et corporelle. Elle imprègne et se laisse imprégner. Elle entretient une forte intimité avec le corps, avec le vivant, par le pouvoir infini des métamorphoses qu’elle suggère.

Le noir et la lumière : Le noir ouvre un espace indéfini et infini. Il est tranchant, sculptant, révélateur. Son épaisseur, sa puissance expressive, évocatrice et suggestive donnent une dimension picturale et théâtrale au sujet. Il révèle la lumière dans ses jeux de matières et de textures.

Regard sur les artistes

Anne Perbal chorégraphe et interprète de la Compagnie Les Yeux Grands Fermés à Orléans, travaille depuis plusieurs années avec des peintres, sculpteurs et photographes pour lesquels elle réalise des performances chorégraphiques. Ses créations parlent de mutations, de métamorphoses, d’un corps à la fois animal, végétal et humain. Le visuel est l’axe central de sa recherche artistique qu’elle développe au sein de sa compagnie depuis 2010.

Artiste photographique autodidacte, Isabelle Whyte est née à Marseille, a grandi à Vancouver et vit aujourd’hui à Paris. Son père lui transmet très tôt sa passion pour l’image qu’elle n’aura de cesse de perfectionner au fil de ses nombreux voyages. Artiste engagée, on lui confie notamment le reportage photographique d’ADM Vietnam. Son goût pour la mode, le monde de l’art et tout ce qui attrait plus particulièrement à la féminité trouve écho dans sa rencontre avec la danse qu’elle pratique depuis son enfance.

Anne Perbal et Isabelle Whyte se sont rencontrées par la danse à Orléans il y a 7 ans et travaillent conjointement depuis 2010. Ensemble, elles ont réalisées plusieurs projets artistiques notamment les séries photos« L’envol » et « Calligraphie ».La photographe soutient activement le travail de la chorégrapheau sein de la compagnie les Yeux Grands Fermés. La série Morphismes a été réalisée en Août 2013 au Centre Chorégraphique National d’Orléans.

Musées des Beaux-Arts d’Orléans. www.anneperbal.com

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail