Le Père Noël sort sa “hotte line”

noel2D’où vient-il et qui est-il ce Père Noël qui rassemble les familles autour d’un arbre, d’un bon repas et de cadeaux ? La sociologue Martyne Perrot (“Le cadeau de Noël, histoire d’une invention”) rappelle que « Noël exista avant d’avoir son père » .

Noël est né dans la Rome antique, avec les fêtes du Nouvel an qui se déroulaient lors des calendes de janvier. Ces cérémonies étaient liées au culte de la déesse de la santé Strenia, d’où les « étrennes », pratique bourgeoise destinée à remercier et à récompenser les efforts annuels du petit personnel. Les chrétiens s’emparèrent de cette tradition et y firent naître Jésus.

Un Père Noël avec beaucoup d’ancêtres

 

Au début du XIXème siècle Noël est une fête bien installée mais elle n’a toujours pas de père. Selon les époques et les régions quantité de personnages, tous porteurs de cadeaux dont le célèbre St Nicolas ont incarné Noêl, fête étroitement liée aux différentes évolutions du commerce.

Le développement du cadeau de Noël a été un facteur déterminant dans l’émergence de nouvelles pratiques commerciales. Dès le XIXème siècle, les catalogues soulignent les tendances du moment, les affiches publicitaires aussi comme l’empaquetage systématique du présent avec du papier cadeau, ou encore les premières vitrines animées des grands magasins. Elles nourrissent l’imaginaire d’un grand nombre d’enfants et inspirent des grands romanciers comme Hugo et Zola. . Les grands magasins, surtout américains vont s’emparer de tous ces personnages et fabriquer notre père Noël. A partir des années 50 ils l’habillent de rouge, couleur protectrice.

L’esprit de Noël

Dès le XVIII ème siècle, la fête de Noël devient la fête de la famille. On y célèbre les valeurs familiales, les petits-enfants et les grands-parents étant les deux chaînons nécessaires à refermer le cercle de famille. Noël est une fête dédiée aux enfants et avec obligation d’offrir des cadeaux. Encore faut-il savoir offrir le bon cadeau. Doit-il être utile ou inutile ? Des règles implicites, scrupuleusement respectées par le plus grand nombre, font qu’offrir un cadeau ne s’improvise pas. Il suit aussi l’évolution des mœurs.

noel

Le père Noël et sa “hotte line”.

Martyne Perrot se demande aussi si l’apparition récente d’Internet ne va pas modifier peu à peu le rapport au cadeau et transformer petit à petit « les enfants en gestionnaires de leur liste au Père Noël » Plus surprenant encore peut être est le rôle que jouent désormais des sites comme e-bay et le bon coin où de plus en plus de gens revendent leurs cadeaux qui ne leur plaisent pas, protégés par l’anonymat « Cela marque une rupture, une marchandisation croissante de la société ». Mais il n’en reste pas moins qu’au-delà de cet échange symbolique de cadeaux Noël garde son efficacité puisqu’il arrive encore à produire un émerveillement ,à enchanter le plus grand nombre et à faire du père Noël le roi de la fête.

F.C.

 Le cadeau de Noël, histoire d’une invention, Edition Autrement.

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail