ISF: ils sont 525 riches à Orléans

 IMG_5327

Ce sont les chiffres 2011: ils étaient 525, derniers chiffres connus, à payer l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) à Orléans, avec un patrimoine moyen de 2,2 millions d’euros.

A Olivet, le “Neuilly” de l’agglomération, 160 foyers étaient imposés à l’ISF, avec une moyenne de 2,1 millions d’euros. Ces chiffres tirés du site du gouvernement dédié aux données publiques recense 352 communes de plus de 20 000 habitants comptant au moins 50 contribuables concernés par l’ISF. Ce qui signifie que d’autres contribuables payent l’ISF mais dans de plus petites communes qui ne sont pas référencées. 

La carte publié par ce site (http://www.passiondataviz.fr/post/70804383171/isf-france-carte-data)

permet de découvrir le nombre de riches par grandes villes. En nombre d’ISF en région Centre,  Tours coiffe de peu Orléans (591), loin devant Blois (313), Chartres 235…En revanche le patrimoine moyen est plus important dans la capitale beauceronne avec en moyenne 2,5 millions d’euros. Plus étonnant encore, les patrimoines moyens sont plus élevés dans les deux villes les plus “pauvres” de la région Centre, Bourges et Châteauroux. A Bourges il y avait 468 foyers assujettis à l’ISF et 262 à Châteauroux, mais le patrimoine était en moyenne de 2,6 millions d’euros.

Sarkozy réforme l’ISF

Autrement dit plus la moyenne des citoyens  des revenus modestes plus les riches sont riches…

En allant chercher les chiffres de 2010, on s’aperçoit que le nombre de contribuable qui payent l’ISF a été divisé par deux, entre 2010 et 2011. Explication: le nombre de ménages imposés est divisé par deux mais le capital imposé augmente..

A partir de 2011, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Bercy a décidé de n’appliquer l’ISF que pour les patrimoines supérieurs à 1,3 millions d’euros. Par contre, le calcul se faisait toujours à partir de 800.000 euros. Ce seuil a permis d’épargner un grand nombre de foyers situés entre 800.000 euros et 1,3 millions. Cette mesure a coûté 1,7 milliards d’Euros aux finances publiques. 

En France, le nombre de ménages imposés sur l’ensemble du pays, est passé de 590 000 à 250 000. Illustration à Orléans, les contribuables à l’ISF sont passés de 1 114 en 2010 (patrimoine moyen, 1,5 m€) à 525 en 2011. A Olivet les “riches” ont diminué de 366 à 160 avec un patrimoine moyen de 1,478 m€ à 2,1 m€. A Tours ils étaient 1253 en 2010, à Châteauroux, 262… 

Ch.B

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail