Jean Germain confronté à son ex … collaboratrice "chinoise"

Lise hanVoici la phase attendue depuis de nombreuses semaines dans l’affaire des mariages chinois qui secoue la mairie de Tours, son premier magistrat et un certain nombre de ses collaborateurs.

Lise Han, on s’en souvient fut la première à être mise en examen ainsi que son mari et son ex-mari, tous impliqués à des titres divers dans la société Time Lotus Bleu à laquelle la Vile de Tours sous-traitait l’organisation des mariages chinois à la chaîne. Précisons que Lise Han a été incarcérée pendant plusieurs semaines depuis le début de cette affaire nauséabonde.

Dans une deuxième phase, Jean-François Lemarchand, directeur de l’Office de Tourisme qui s’était vu imposer la désormais importune ex-collaboratrice du maire, était à son tour mis en examen.

Immunité parlementaire

Ce fut ensuite au tour de François Lagière, directeur de cabinet du maire de subir le même sort. Pas facile dans la gestion des affaires courantes que cette période durant laquelle le plus proche collaborateur du maire n’avait pas le droit d’échanger avec son patron ni de mettre les pieds à la mairie !

IMG_0092

Jean Germain, au centre (archive).

Jean Germain, enfin, bien que protégé par son immunité parlementaire que ses collègues sénateurs n’avaient pas voulu lui lever (lui non plus…!) est enfin à son tour mis en examen en octobre 2013 pour deux chefs d’accusation : complicité de prise illégale d’intérêt et détournement de fonds publics.

Bien entendu ni le maire, ni son ex-collaboratrice ne sont d’accord sur les responsabilités et les agissements de l’un et de l’autre. Pour y voir un peu plus clair dans cette sombre affaire, les juges ont convoqué les deux protagonistes pour une confrontation qui se tiendra le 4 février prochain au palais de justice de Tours. “Conformément à ce qu’il a toujours répété, Jean Germain se tient à la disposition des juges et se rendra au rendez-vous du 4 février prochain demandé par la partie adverse, dans le cadre de l’affaire dite des mariages chinois” indique son cabinet.

Lise Han en colère contre Jean Germain

Jean Germain n’aura que quelques pas à faire, ce dernier se situant de l’autre côté de la place Jean Jaurès sur laquelle se situe l’Hôtel de Ville. Confortable pour lui ? Pas si sûr à un mois et demi du premier tour des municipales. En fonction de ce que révèlera aux juges cette confrontation qui risque fort de tourner au règlement de comptes. On dit de Lise Han qu’elle est très en colère et prête à révéler beaucoup d’éléments de nature délicate pour son ex … employeur. Quant à Jean Germain, qu’aura-t-il à rétorquer ? Jouer le naïf et le « je n’étais pas au courant » ? Un peu léger pour un ancien professeur de droit administratif qui souhaite pour la troisième fois (alors qu’il avait juré ses grands dieux qu’il ne ferait pas plus de deux mandats) diriger une ville de la taille de Tours et faire ainsi fi du non-cumul des mandats qu’il a pourtant voté comme ses camarade du PS, en son temps

AM Delahaye

 

 

Afficher les commentaires