François Bayrou: « Péguy est l’homme de ma vie »

 

PeguyAu colloque Charles Péguy à la Sorbonne pour le centenaire de sa mort lors de la Grande guerre: « Péguy n’est pas moderne, pas contemporain, il est tout simplement actuel »

« Peguy est l’homme de ma vie » a déclaré le centriste François Bayrou la semaine dernière, lors de sa prise de parole au colloque « Actualité de la pensée politique de Charles Péguy » organisé au Palais du Luxembourg par « l’Amitié Charles Péguy. En ouvrant les débats, Jean-Pierre Sueur qui en assurait la présidence, lui aussi grand connaisseur et praticien de l’’œuvre et de la personnalité de l’écrivain Orléanais, soulignait combien Péguy avait fréquenté le quartier latin voisin du Sénat, de la rue d’Ulm lorsqu’il était normalien, à la rue Cujas où il tint librairie et élabora bien des Cahiers de la quinzaine.

François Bayrou et Jean-Pierre Sueur ne sont pas, loin s’en faut, les seuls politiques à fréquenter assidûment Péguy. René Dosière, sénateur socialiste est lui aussi venu se réclamer à la tribune du colloque de la grande famille des péguistes, « une famille d’esprit sans l’avoir fait exprès , l’incarnation d’une attitude devant lavie, du choix d’un chemin». Beaucoup de politiques de tous bords, à commencer par de Gaulle disent leur fascination pour cet écrivain qui échappe à toutes les classifications, qui écrivit « tout ce qui est dégradé est parlementaire » et déplorait « la faillite politique de sa génération ».

Péguy, un prophète, un patriote rectiligne

Le Centre Charles Péguy à Orléans où il est né et à fait ses études secondaires.

Le Centre Charles Péguy à Orléans, où il est né et a fait ses études secondaires.

Tous les orateurs, qu’ils soient universitaires. Comme Géraldy Leroy, ancien directeur du centre Charles Péguy à Orléans ou Jean-Pierre Rioux, essayistes comme Jacques Julliard et Alain Finkielkraut démontrèrent que «Péguy n’est pas moderne, pas contemporain, il est tout simplement actuel ».Cet intransigeant a senti ce qui était en train de germer et n’a cessé de se développer jusqu’à nos jours. Il a dénoncé les dérives du capitalisme, la recherche du profit mercantile généralisé ,s’est opposé au racisme et à l’antisémitisme . Alain Finkielkraut ne s’est pas privé de faire un rapprochement avec l’actuelle affaire Dieudonné. Tous, y compris les intervenants du second jour . ont témoigné de « l’aide à penser », de « la maison de liberté y compris à l’égard des frontières » que sont les écrits qu’il a laissés.

Un timbre Charles Péguy

René Dosière a annoncé l’émission d’un timbre commémoratif pour le centenaire de la mort de celui qui est tombé à Villeroy le 5 septembre 1914 et à qui les autorité de l’époque ont refusé la légion d’honneur à titre posthume au prétexte qu’il était trépassé la veille du jour où commençait officiellement la bataille de la Marne.

F.C.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Quels conseils donnerait un connaisseur pour découvrir Péguy ? Une première œuvre à lire, qui ouvrirait la voie vers d’autres ?
    Merci

Les commentaires pour cet article sont clos.