Loiret: le conseil général rejette le redécoupage des cantons proposé par Manuel Valls

La session s'est tenu dans la Grande halle du château de Chamerolles.

La session s’est tenu dans la Grande halle du château de Chamerolles.

  Le Conseil général du Loiret, réuni mardi en session extraordinaire au château de Chamerolles à Chilleurs-aux-Bois a rejeté le projet de découpage cantonal présenté par le ministère de l’intérieur et défendu par le préfet, qui prévoit 21 cantons au lieu de 41.

L’avis défavorable, défendu par le président UMP Eric Doligé, a été voté par 31 voix sur 41. Seuls les élus socialistes et écologistes se sont prononcés pour. Les élus de la majorité départementale de droite ont été rejoints par les trois élus communistes, Michel Ricoud (Orléans-la-Source), Franck Demaumont (Chalette-sur-Loing) et Michel Guérin (Ingré-Saran) qui jugent que le découpage cantonal leur est défavorable.

Le Conseil général, qui présente une carte alternative, estime que ce projet de redécoupage “n’est pas animé par une logique territoriale” mais par des logiques “électoralistes et partisanes” et qu’il “apparaît clairement comme arbitraire”. Il se réserve en outre le droit de contester le redécoupage proposé s’il est validé tel quel par le conseil d’Etat.

Nous reviendrons plus longuement sur ce débat dans un autre article.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Les écologistes n’ont pas voté “pour” le projet de redécoupage mais contre la délibération outrancière présentée par l’UMP. Nuance ! 😉
    Faut dire que les limites des cantons, ça n’a pas tellement d’importance pour la vie du département et de ses habitants.

  2. Vu la pagaille autour du redécoupage des cantons, la meilleure choses à faire serait de supprimer les cantons et les élus qui vont avec. Ça ferait une belle économie au niveau national ! Allez, un peu de courage Mr le Président Hollande !!

Les commentaires pour cet article sont clos.