Municipales en Région: quelques alliances de circonstance

Qui à l'arrivée du marathon municipal?

Qui à l’arrivée du marathon municipal?

Quelques alliances de second tour illustrent la panique qui s’est emparée des candidats socialistes de la région (comme à Gien dans le Loiret) après la débâcle de dimanche.

– Ainsi à Châteauroux (Indre), avec la bénédiction du “patron” socialiste du département, le ministre du Travail Michel Sapin, la liste socialiste conduite par Mark Bottemine a fusionné finalement avec deux autres listes divers droite : celle de Régis Tellier (17,28%), et celle d’Arnaud Clément (7,13%). En revanche, Eric Bellet (Front de gauche, 10,85 %), a choisi de ne pas rejoindre le PS Mark Bottemine (17,36 %), et donc de se maintenir pour le second tour. Matthieu Colombier, candidat du Front national (11,64 %) se maintient également.

–  A Dreux (Eure-et-Loir) où les négociations entre le maire sortant UMP Gérard Hamel (42,69%) et le candidat DVD Tayeb Touazi (17,22%), n’ont pas abouti. Ce dernier qui a réalisé 17,22% a négocié aussi avec le candidat PS Valentin Gambutto, qui avait pris la deuxième place le 23 mars, avec 20,81%. Négociations qui n’ont pas abouti. Au final ce sera une quadrangulaire puisque la candidate FN Thérèse Maubussin se maintient aussi.

 – Le sénateur-maire sortant PS de Tours (Indre-et-Loir), Jean Germain (PS-PC-PRG-Modem) en difficulté face à la liste d’union de la droite menée par Serge Babary,(UMP-UDI) a annoncé qu’il fusionnait avec la liste d’Europe-Ecologie-Les-Verts pour le second tour des municipales. Les écologistes auront treize colistiers dont dix en position éligible. La tête de liste EELV du premier tour sera numéro 3. Pascal Ménage qui avait rejoint la liste Germain à la surprise générale est évincé. La plate-forme programmatique Germain-Verts comprend notamment l’arrivée de la nourriture bio dans les cantines et le projet de deuxième ligne de tramway.

– A Vendôme (Loir-et-Cher), La socialiste Catherine Lockhart, maire sortante, arrivée deuxième au 1er tour avec 30.9% des suffrages fusionne avec la liste DVG de Frédéric Tricot crédité de 12,7% dimanche.

A Blois (Loir-et-Cher), une large union de la droite et du centre : Jacques Chauvin et Christelle Ferré (Jacques Chauvin (UMP-UDI, liste fusionnée avec le Modem) ont présenté leur liste issue de la fusion.   Equilibre fait entre l’UMP, l’UDI, le MoDem et l’Union centriste. François Dupleix (DD) n’en n’est pas. Marc Gricourt (maire sortant, PS), et Michel Chassier (FN) seront aussi en lice pour une triangulaire.

– A Bourges (Cher), la socialiste Irène Félix arrivée en tête au premier tour, a officialisé son alliance avec la liste FDG de Jean-Michel Guérineau, qui a obtenu 17, 59%. Rapprochement aussi entre les deux listes de droite qui avaient la possibilité de se maintenir. Véronique Fénoll (UMP), 21,65% des suffrages se retire pour s’allier à l’UDI Pascal Blanc (24,18%). Il y aura donc 2 listes en lice à Bourges dimanche.

 






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail