Cumul: le député Philippe Vigier (UDI) quitte la Région…jusqu'à 2015

IMG_7400

Philippe Vigier (UDI), le député d’Eure-et-Loir.

 

La loi sur le cumul des mandats a encore frappé! Au conseil général du Loiret et au conseil régional. A l’assemblée départementale, c’est Claude de Ganay qui démissionne, le seul député de France UMP à avoir été battu dans une petite commune (à Dampierre-En-Burly). Pas rancunier, il a choisi de démissionner du …conseil général et de rester conseiller municipal et président de la communauté de commune Val d’Or. Avant de jeter aux orties l’une de ses casquettes, Claude de Ganay avait chaussé le nez rouge du clown à l’Assemblée nationale.

Devant ses collègues consternés, il s’était lancé lors des questions orales dans une parodie de Julien Lepers (Questions pour un champion) à propos de l’avenir énergétique de la France. L’avocat des centrales nucléaires a fait un bide et s’est attiré cette réplique de Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, “le sujet mérite autre chose que ces invectives ou que ces caricatures”.

Autre démission, celle de Philippe Vigier (UDI). Au moment où le député d’Eure-et-Loir ne cache pratiquement plus qu’il se verrait bien candidat de la droite aux Régionales de 2015, il est contraint de quitter la Région où il siège depuis 1995. Finalement, le nouveau président du groupe UDI de l’Assemblée, reste maire de Cloyes-sur-le-Loir. Mais continue à lorgner sur la Région. Le voilà à égalité avec Maurice Leroy, le président du Conseil général du Loir-et-Cher qui a lui aussi des visées sur l’hémicycle orléanais. Quant à l’UMP, il se dit qu’Hervé Novelli qu’on avait dit vouloir se ranger des joutes régionales pour une presque-retraite à Richelieu (Indre-et-Loire) où il a été réélu maire au premier tour (il n’y avait qu’une liste), il ne dirait plus non à la perspective de bouter François Bonneau (PS) de son siège.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.