Ils étaient "tous" aux manifs samedi à Orléans !

Mnif homo orléans

Sous un soleil radieux, la manif des intermittents et la marche contre l’homophobie se sont croisées ce samedi après midi sur la place du Martroi à Orléans.

A 14 h 30, le CAGL 45 avait donné rendez-vous place de Gaulle pour la 1° marche contre l’homophobie à Orléans organisée dans le cadre du 17 mai, déclarée Journée Mondiale contre l’homophobie. La manifestation colorée a réuni pas mal de monde pour revendiquer le droit élémentaire de vivre sa sexualité librement. Il faut dire que l’indignation et la protestation on de quoi s’amplifier à la vue des chiffres publiés concernant l’explosion des actes homophobes en France, sans doute dans le sillage des “Manifs pour tous”…

Mardi, l’association SOS Homophobie avait publié un rapport annuel alarmiste concernant les actes homophobes recensés en 2013, qui ont fait un bond de 78%.

«Alors qu’en 20 ans les témoignages de lesbophobie, de gayphobie, de biphobie et de transphobie reçus par notre association n’ont cessé de croître, leur nombre a littéralement explosé en 2013» avec 3 500 témoignages reçus, note le rapport. En cette année, où l’adoption du mariage pour tous avait divisé la société française, une agression physique homophobe a été enregistrée tous les deux jours, soit une hausse de 54% par rapport à 2012. Ces actes homophobes regroupent aussi bien les insultes, reçues sur internet, au bureau ou dans la rue, que les menaces ou agressions physiques. Les insultes représentent 39% des actes et les agressions physiques 6%.”

A écouter certaines réflexions sur les trottoirs avoisinant, il y a encore de l’éducation à la tolérance à faire…

P1030472P1030470

Les intermittents organisaient, quant à eux, une manifestation de chaises, intitulée “le spectacle n’aura pas lieu” pour sensibiliser le public au lien qui unit “culture” et protection du statut d’intermittents (voir Magcentre  pour le texte complet de revendication du collectif Région Centre).

 Gérard Poitou

 

Afficher les commentaires