« Mots dessinés, poèmes en lignes, l’art et la manière » à Olivet.

Jean-Dominique Burtin, Michel Dubois, deux maîtres imagiers.

Jean-Dominique Burtin, Michel Dubois, deux maîtres imagiers.

Heureuse initiative de la marie d’Olivet et d’Emmanuelle Bensieng, sa bibliothécaire, que cet événement « Les maîtres imagiers du XXIeme siècle ». Quelques–uns des plus grands créateurs amoureux du livre d’artiste et des maisons d’éditions rares sont ici présents : L’écrin des écrits, les Editions de La Goulotte, Format Typographique, Editions les livres sont muets. A noter, la présence de Nathalie relieure à la belle façon. Différentes rencontres accompagnant l’exposition sont organisées avec les arstites artisans et auteurs depuis le 10 juin. Rendez-vous Le samedi 21 juin, pour rencontre et dédicaces à 16 h 30 avec Jean-Dominique Burtin et Michel Dubois. Ce rendez-vous se veut en fait un hommage de Pol, dessinateur, poète et écrivain, au galeriste orléanais qu’est Michel Dubois (« Le Garage »). Ce dernier fut aussi et demeure un sérigraphe de renom international (Dubois Imageries »).

—————————————————————————-

 Jean- Dominique Burtin

alias POL, artiste funambule et journaliste

Né à Paris dans une famille de musiciens, Jean-Dominique Burtin – notamment journaliste pour les rubriques culture de La République du Centre et de magcentre.fr – a publié divers recueils de poésie dont L’Arbre à beau temps au Cherche Midi. dédié au patrimoine architectural musical de la ville, Orléans le concert silencieux cosigné avec la photographe Hélène Bensaad paraît en 2012.

Les œuvres de JD Burtin...sous verre.

Les œuvres de JD Burtin…sous verre.

Sous le pseudonyme de POL, il signe des dessins pour Denis Léger et Alain Naud, un portefeuille Une tâche d’encre dans une cage d’oiseau avec la complicité de Jean-Jacques Sergent, des jaquettes de CD, des affiches (Concours international de piano Brin d’herbe) et de la signalétique. Il expose actuellement à la brasserie Le Lutetia, au Bestwestern Hôtel d’Arc, à la salle de l’Institut d’Orléans.

 

C’est avec l’aimable, constante, essentielle et indispensable attention du sérigraphe Michel Dubois qu’il peut au fil des ans, mettre son travail en perspective et développer des projets plus personnels : cartes pour le festival de musique de

Sully-sur-Loire, cartes de vœux 1999 pour Dubois Imageries, lignes d’images en lien avec un voyage aux Etats-Unis, etc. . Toujours à l’écoute, ce dernier vient de l’aider à la mise en forme d’une police de caractère qui tend enfin à lui permettre de conjuguer lettre et graphisme en des messages de poésie murale.

   

Michel Dubois

Sérigraphe Passeur d’art(istes)

Fils du peintre et décorateur orléanais Maurice Dubois, Michel Dubois crée dans les années soixante une entreprise artisanale de publicité peinte Dubois fils qui devient plus tard Dubois Sérigraphie SA avec une filiale aux Etats-Unis puis Dubois Imageries dont il est à la tête jusqu’en 2001, année de sa retraite.

En 2003, il fonde l’association loi 1901 Galerie le Garage pour la promotion de l’art contemporain qu’il installe à l’emplacement-même de ses débuts professionnels. Un lieu de rencontres et d’échanges pour anonymes et fervents amateurs d’art.

Beaucoup de monde au vernissage à Olivet.

Beaucoup de monde au vernissage à Olivet.

Aussi discret que moult fois primé internationalement pour l’excellence de son travail (promu au grade d’officier de l’Ordre National du Mérite en 2012), interlocuteur privilégié du MoMA de New York, Michel Dubois est à l’origine de l’équipement en nouvelles technologies d’impression numérique (digigraphie) du Musée des Beaux-arts d’Orléans permettant de mettre à la disposition du public des reproductions d’art de très haute qualité.

Michel Dubois est entre autres président de l’association des amis des musées d’Orléans.

Exposition jusqu’au 27 juin, Espace Desfriches, Bibliothèque d’Olivet. Contact : 02.38.25.06.16. Rencontre et dédicaces le samedi 21 juin à 16 h 30.

 

Afficher les commentaires