Une technologie unique au monde lancée en terres tourangelles

pauline4

Fabrice Godard (à gauche), le responsable commercial, et Frédéric Roux, devant l’imprimante Figatex 5000.

 

 Basée à Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours, l’entreprise Figarol vient de mettre en service une imprimante très grande largeur (5 mètres). C’est une innovation à l’échelle mondiale qui ouvre de nouveaux débouchés à l’entreprise, en France comme à l’international.

 Trois années de recherches et 400.000 euros d’investissement. C’est ce qu’il a fallu à l’entreprise Figarol pour mettre au point Figatex 5000, une machine unique au monde capable d’imprimer en sublimation (voir encadré) sur des tissus de 5 mètres de large. Une manière, pour l’entreprise installée à Saint-Pierre-des-Corps, de confirmer sa notoriété auprès des acteurs majeurs de l’événementiel et de la communication en France. Les impressions très grands formats de chez Figarol, on les a vues partout lors des défilés de la Fashion Week, au G8 de Deauville en 2011, pendant les Jeux Olympiques, au Festival de Cannes et, prochainement, au Mondial de l’Automobile.

Culture du secret

L’entreprise corpopétrussienne fait figure de pionnière dans son domaine. Elle avait déjà innové il y a sept ans en imprimant sur des laizes de trois mètres de large. Derrière tout cela, il y a Frédéric Roux, le PDG de l’entreprise depuis 2012, et Fabrice Godard, le responsable commercial, mais également une vingtaine de salariés (techniciens, commerciaux, couturiers…). Il y a trois ans, Figarol a acheté une machine à un fabricant israélien Repensée, désossée et modifiée, cette machine est devenue Figatex 5000. Si Frédéric Roux n’a pas souhaité déposer un brevet, c’est pour préserver une certaine culture du secret. Il a cependant négocié une exclusivité nationale de trois ans pendant lesquels l’entreprise se développera sur le marché de la décoration d’intérieur. « C’est court, mais il y a tellement de choses à faire en trois ans », souligne Fabrice Godard.

 Photographe de formation

L’entreprise a été créée à Tours en 1976 par Norbert Figarol, photographe de formation. « C’était un créatif. Il était très intéressé par l’image. Avec Frédéric Roux, qui était un client, ils étaient attachés à la même idéologie », explique Fabrice Godard. Faire de Frédéric Roux le successeur de Norbert Figarol, parti à la retraite, était comme une évidence. Frédéric Roux est un « fan de technologie et de développement », selon Fabrice Godard. Il a apporté sa pierre à l’édifice en développant la communication de Figarol sur le web, en l’incluant, en 2012, au Groupe Faire Valoir, spécialisé dans la théâtralisation des espaces. Et en concrétisant l’exclusivité mondiale qu’est l’imprimante Figatex 5000.

Vers l’internationnal

 L’aventure Figarol n’est pas prête de s’arrêter. La majorité de la clientèle est française et Figarol reçoit 20 à 40 commandes chaque jour. Maintenant, Frédéric Roux veut se tourner vers l’international. Pour ce faire, l’entreprise a recruté au mois d’août une assistante commerciale trilingue dédiée à l’export. L’objectif : travailler pour l’Angleterre, l’Allemagne puis les Etats-Unis, où des visuels seront bientôt envoyés. Pas question de se précipiter pour autant : « Ce qui nous intéresse, c’est de pérenniser. C’est de construire pour durer », explique Frédéric Roux. Si il sait déjà ce qu’il fera pour l’avenir de la société, il préfère ne pas trop en dire pour le moment…

 Pauline Mareix

 ———————————————————————————————————————————–

L’impression en sublimation, c’est quoi ?

pauline3

Impression numérique sur supports textiles.

C’est une technique d’impression numérique qui se fait uniquement sur des supports textiles et qui utilise des encres à base d’eau, sans odeur et donc écologiques. La sublimation est un procédé chimique qui transforme l’encre sous l’effet de la chaleur et qui donne des couleurs de très grande qualité. Ensuite, les supports textiles peuvent être pliés plutôt que d’être envoyés en rouleaux. C’est plus coûteux mais plus avantageux et, selon Frédéric Roux, cette technique a toute sa place dans la décoration d’intérieur. « On a tous un mur qu’on voudrait relooker. »






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail