Une école bien protégée contre les radiations nucléaires…

066

 

Vendredi 19-09 à 18 h sera inaugurée une nouvelle école à Lestiou-Avaray près de St Laurent des Eaux.

De quoi se réjouir ! Encore un lieu où les « enfants de la république » vont apprendre à devenir des citoyens-citoyennes instruits et responsables, instruits des lois et responsables puisque respectueux de ces lois.
Et de plus, cette école a été construite de façon à être totalement étanche à l’air extérieur, avec un confinement assuré pour une durée de … 4 heures. Pourquoi ? par crainte d’une attaque terroriste au gaz sarin ? d’épidémies ? d’émanations industrielles toxiques ? Non c’est juste qu’elle a été construite à deux pas, pardon, à moins de deux kilomètres de la centrale nucléaire de St Laurent-Nouan, et cela en contournant la loi Borloo (2006).
Mais comme le dit le Préfet du Loir et Cher, Monsieur Lagarde lors de la pose de la première pierre : «  Les textes interdisent la construction de tous nouveaux bâtiments dans le périmètre de sécurité de 2 km autour d’une centrale nucléaire … Nous avons prouvé qu’il n’y avait pas d’autre terrain possible, et que les conditions de sécurité seraient améliorées… Tout cela est aussi la démonstration que l’administration quand elle peut et qu’elle le veut sait se montrer intelligente ».
Dure tâche pour les enseignants que de faire comprendre aux enfants que la loi est la même pour tous, mais qu’elle ne s’applique pas si…ils étudieront alors, ensemble, cette déclaration du préfet…Et que la proximité d’une centrale nucléaire est sans danger (ne pas lire tous les rapports démontrant l’augmentation significative de cancers chez les riverains et plus particulièrement chez les enfants)…Et qu’en cas d’accident majeur c’est une gageure d’imaginer qu’au bout de quatre heures, on ne court plus le risque d’être irradié.
D’aucuns comptent manifester leur indignation ce vendredi à Lestiou-Avaray. Quand comprendront-ils que le plus important est de convaincre la population que le nucléaire français est sans danger, cette école là où elle est en la preuve …future ?

F. Tarche

Afficher les commentaires