Monologue pour voix seule au Cercil (Orléans)

affiche mariade Suzana Tamaro par la compagnie de l’Âne bleu

À la suite d’une interview sur les survivants de la Shoah, une vieille dame raconte l’histoire de sa vie. Peu à peu, au fil du récit, les souvenirs s’égrènent et nous devenons son interlocuteur. Que reste-t-il à quelqu’un après une vie, s’il n’a pas la possibilité de parler, de se raconter ? La résistance des vivants passe par la parole, se libérer, et tenter de comprendre le sens de sa vie.

La représentation sera suivie en français et en italien par une intervention sur la Shoah en Italie et sur l’œuvre de Suzanna Tamaro par Marie-Hélène Viviani, membre de l’Association Dante Alighieri d’Orléans.

 

Mardi 7 octobre 18 h

CERCIL 45 Rue du Bourdon Blanc, 45000 Orléans

Afficher les commentaires