Le secret de la Cage de l’Ombre forte

La Cage de l’Ombre forte / 5e époque
De la traversée des apparences à la permanence des questions
de Joëlle Labiche, Yves Carreau et Quentin Aurat 

la cage de l'ombre forte
L’invitation s’intitule “conférence” mais il ne s’agit pas vraiment d’une conférence, ou plutôt si, d’une conférence “Connaissance du Monde” où l’on vous projette un film sur un monde étrange et inconnu…

Car ce film est un film d’explorateur, la narration s’écoule entre la fiction et le réel de  l’exploration d’une utopie picturale, d’un ailleurs mental qui s’inscrit dans le multicouche des images vidéo. Car qu’est ce que la “Cage de l’Ombre forte” ? un lieu, un abri, une galerie, une collection, un atelier collectif, un manifeste d’artistes ou la fiction d’un peu tout cela ?… “parce que la chose imaginée est plus importante que la chose réelle“. Et le traitement numérique de l’image par la multiplication des cadres, nourrit notre imaginaire, car comme le savait déjà les premiers cinéastes soviétiques, deux images forment toujours, une somme supérieure à chacune d’elle.  

Et puis il y a ces archives, toutes ces archives, classées, numérotées, inventoriées, comme si Borges avait aussi imaginé, une “Bibliothèque de Babel” picturale: “Les archives contiennent plus de savoir que le réel”, parce que notre regard ne voit qu’au travers de la totalité de ce que nous avons déjà vu.

Se sentant partout et nulle part, hier, aujourd’hui et demain, ensemble, ils composent insensiblement une réalité spécifique qu’ils appellent l’Ombre Forte…

Gérard Poitou

Dans le cadre du festival Orléanoïde,  La Cage de l’Ombre Forte donnera une   conférence le jeudi 5 février à 18 h 30, à l’auditorium Marcel Reggui de la Médiathèque. (place Gambetta, Orléans). 

L’entrée est libre  mais les auteurs ont souhaité pour le bon déroulement de la présentation que l’accès à la salle soit impossible après 18 h 30.

http://lacagedelombreforte.com/
https://www.facebook.com/pages/La-cage-de-lombre-forte/599498146742606

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Les commentaires pour cet article sont clos.