LGV: unanimité régionale contre le tracé médian, sans les écologistes

tgv train

 

Après la visite des élus régionaux au ministère des Transports jeudi matin, le conseil régional a enfoncé le clou. Réunis en commission permanente vendredi, les élus régionaux ont adopté à l’unanimité, (sans participation au vote du groupe EELV), une motion en faveur du tracé ouest de la future LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon. 

 Ils réitèrent leur choix du tracé ouest et “Condamnent avec la plus grande fermeté la décision du comité de pilotage de la LGV POCL en faveur du tracé médian. Cette décision ignore le positionnement extrêmement majoritaire des collectivités qui s’étaient exprimées en faveur du tracé ouest lors du grand débat public”. Comme dit précédemment par François Bonneau, “ils refusent d’apporter tout financement à un projet qui ignorerait les problématiques d’aménagement du territoire de la future LGV au profit d’une seule logique commerciale. Mandatent leur Président pour porter leur position au plus haut niveau de l’Etat.”

Majorité et oppositions ont voté ce texte. A l’exception des élus écologistes d’EELV qui refusent “de participer d’une quelconque manière à la poursuite en 2015 de la mystification orchestrée autour de ce projet de LGV dont chacun sait qu’il ne verra pas le jour avant un avenir très lointain, et alors qu’il est établi que le POCL n’apporterait pas, de toute façon, la réponse adéquate aux attentes réelles des habitants du « Cœur de France ».

Et ces élus verts des six conseils régionaux proposent une autre solution, “une alternative interrégionale commune aux projets de LGV POCL et Poitiers-Limoges. Cette alternative se base sur 3 axes structurants du réseau existant (le POLT, Nantes-Tours-Bourges-Lyon et Paris-Nevers-Clermont) tout en envisageant des infrastructures nouvelles là où elles sont nécessaires (entrée de l’agglomération lyonnaise, Y renversé au sud de Paris). Cette alternative reviendrait 3 fois moins cher que l’addition des projets de LGV POCL et Poitiers-Limoges. Un projet qu’ils ont baptisé “le Train à Haut Niveau de Service (THNS).”

 

Afficher les commentaires