Saint-Martin veut être soigné par la… Touraine

Saint-Martin c’est le Jeanne d’Arc tourangeau. Le manteau en plus, la cuirasse en moins. Le centurion romain devenu évêque, est connu comme le loup blanc et comme un saint homme sur la terre entière, de la Pologne à la Russie, jusqu’à la Chine où il fut un grand ambassadeur tourangeau, bien avant Jean Germain, l’ancien maire. 

Serge Babary félicite un Tourangeau qui vient d'acquérir un livre rare sur St Martin, à ses côtés Christophe Bouchet.

Serge Babary félicite un Tourangeau qui vient d’acquérir un livre rare sur Saint-Martin, à ses côtés Christophe Bouchet.

Au Brésil aussi : « Rio a son Christ roi, nous avons Saint-Martin », disait une tourangelle mardi soir dans la cour de l’hôtel de ville où la statue du Saint homme, descendue de sa basilique avant qu’il ne se fracasse sur un passant “fait la manche” pour la bonne cause. Imaginons que la statue équestre de Jeanne d’Arc menace de tomber de son fier destrier. Il se trouverait bien des chapelets d’Orléanais pour mettre la main à la poche afin de la remettre en selle.

Dans la cour de l’hôtel de ville, Saint-Martin attend la générosité des Tourangeaux.

Dans la cour de l’hôtel de ville, Saint-Martin attend la générosité des Tourangeaux.

C’est là-dessus, sur l’attachement au personnage, que compte le maire de Tours, Serge Babary et son adjoint au rayonnement, Christophe Bouchet, pour mobiliser les Tourangeaux afin de « pour redonner tout son lustre » au saint patron de la ville. En février 2014, la statue de l’ancien évêque de la ville, de plus de quatre mètres de haut, avait dû être descendue en urgence: son socle menaçait de céder, au risque de précipiter les 2,4 tonnes du monument dans la rue, une cinquantaine de mètres plus bas.

Devant cinq cents tourangeaux rassemblée dans la magnifique salle des fêtes, sous l’œil de quatre autres grands tourangeaux, saints hommes de plume ceux-là, Balzac, Descartes, Vigny et Rabelais que Christophe Bouchet (l’ancien président de l’OM), en parfait communiquant qu’il est, a su titiller la fibre locale. Un vrai copier-coller d’ailleurs, de l’argumentation des édiles d’Orléans comme Martine Grivot. Toujours ce match Orléans-Tours mais pour la bonne cause de la notoriété « Nous les Tourangeau, nous avons du mal à nous revendiquer comme tels ; or nous avons une identité, il faut la faire vivre… Il faut que chaque tourangeau soit fier de sa ville ». Le coût total de la rénovation du dôme et de la statue est estimé à 1,7 millions d’euros.

Quelques grincheux

Les élus, les autorités religieuses et militaires au chevet de Saint-Martin.

Les élus, les autorités religieuses et militaires au chevet de Saint-Martin.

Alors il y a bien eu « quelques grincheux » pour dire que « la mairie vient au secours de l’église » a encore souligné l’adjoint au maire. Des remarques postées sur les réseaux sociaux, si ce n’est que ça…

Alors que le débat sur la laïcité bat son plein, au premier rang de cette cérémonie très eucuménique de lancement de la souscription en faveur de Martin, figuraient des autorités religieuses et militaires en rangs serrés, évêque, imam, colonel…

Le maire espère recueillir entre 170.000 et 200.000 euros pour compléter les financements de la ville, de la communauté d’agglomération, du département, de la région, de l’État “et peut-être de l’Europe”“Martin de Tours est une figure de la chrétienté et un personnage moderne, connu dans le monde entier. C’est le symbole du partage: Martin, soldat romain qui coupe son manteau pour en donner la moitié à un pauvre”, dit Serge Babary.

Les travaux de restauration devront être achevés en 2016. Le saint a voyagé par convoi exceptionnel dans la nuit de mercredi à jeudi sur les 9 kilomètres qui séparent les Ateliers municipaux de l’hôtel de ville, où les habitants pourront toucher leur saint patron jusqu’au 15 mars. La statue de bronze sur structure d’acier dominait la basilique, au cœur de la vieille ville de Tours, depuis 1889.

« La statue de Saint-Martin était couchée dans une caisse depuis un an, nous avons estimé que le repos avait assez duré » a encore indiqué sur le ton de l’humour le maire de Tours. La résurrection du saint homme devra avoir lieu en 2016 pour le 1.700 ème anniversaire de la naissance de Saint Martin, en 316 à Szombathely, en Hongrie.

Quant à la résurrection de la notion de « partage », que symbolise Saint-Martin, tout fait craindre en notre époque de fric-roi, qu’il ne s’agisse que d’un vœux pieux.

Ch.Bidault

Toute l’opération Saint-Martin sur www.tours.fr

Pour faire un don: 02 47 05 28 67

www.saintmartin-tours.fr

 

 

Afficher les commentaires