“Entrez et fermez la porte”, six filles en quête de vie

P1100901


Après le succès de “Y’en a marre de l’amour” (voir Magcentre), Manouchka Récoché (la compagnie du Grand Souk) dévoilait ce samedi soir au public du Théâtre La Fabrique à Meung sur Loire (Loiret), sa nouvelle création “Entrez et fermez la porte”, une adaptation du roman éponyme de Marie Billetdoux.

Ça démarre comme un jury de la Star Ac sur un plateau seulement occupé par une chaise et un matelas, onze jeunes filles (jouées par six comédiennes) se présentent à un casting pour un film qui sera évidemment la révélation de leur vie. Et bien sûr, le metteur en scène est, comme il se doit, tyrannique et inquisitorial voire pervers. Mais très vite, la pièce pose un jeu de pouvoir plus subtil, où chaque candidate négocie son identité pied à pied avec ce “dieu absent” qui exige sans rien donner. Cette relation qui veut faire de la comédienne une pâte à modeler, laisse place alors à une forme de sublimation où le metteur en scène va révéler une personnalité, une intériorité qui deviendra la matière d’une esquisse de personnage de théâtre.

Et Manouchka Récoché révèle ici tout son talent de direction d’acteurs, ces six comédiennes qui forment onze personnages sur scène, explosent dans une série de portraits courts, denses et parfaitement maitrisés. Entre immaturité et affirmation d’elles mêmes, ces filles nous entrainent dans une réflexion extrêmement vivante sur les rêves, les doutes, les envies, les peurs, “la vie quoi”, d’une fille de 18-20 ans dans notre monde contemporain.

On devine le travail des comédiennes qui reste invisible tant tout semble vrai !

Avec la même intelligence que pour la femme de quarante ans dans “Y’en a marre de l’amour”, Manouchka Récoché livre ici une pièce d’une grande intensité, magnifiquement servie par six jeunes comédiennes qui nous bousculent par leur spontanéité, “à la fois si fragiles et si fortes, elles sont la vie telle qu’on voudrait qu’elle soit toujours”.   Toute personne qui garde le souvenir de cette période si particulière de sa vie, ne peut qu’être touchée par ces onze filles si extraordinairement ordinaires..

entrez et fermez la porte

Alors si vous n’étiez pas parmi les privilégiés qui assistèrent à la première, la pièce se rejouera le 30 Mai 2015 à l’Espace Scénique de St Jean le Blanc et le26 Septembre 2015, à l’Auditorium de La Chapelle St Mesmin (Loiret).

Gérard Poitou

“Entrez et fermez la porte”

Mise en Scène Manouchka Récoché (Cie le Grand Souk)

avec
Gérard Audax, comédien, metteur en scène Théâtre Clin d’Œil
Laetitia Carrere,20 ans ( comédienne, chanteuse, diplômée Cours Florent, Paris)
Ines Derumaux, 21 ans (comédienne, danseuse, diplômée Institut des Arts et de la Scène, Paris)
Maude Le Fur Camensuli 21 ans (comédienne, chanteuse, diplômée Institut des Arts et de la Scène, Paris)
Lola Récoché, 20 ans (comédienne, diplômée Cours Florent, Paris)
Victoria Raufaste, 20 ans (comédienne, diplômée Cours Florent, Paris)
Alexiane Torres, 20 ans (comédienne, Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris)

En régie :

Bastien Quatrehomme , création Lumières

P1100922

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail