« Empreinte Hôtel » le retour du luxe dans le centre historique d’Orléans

Pascal et Lydia Desbois ouvriront fin septembre leur hôtel 4 étoiles de 35 chambres  sur les quais de Loire.

Empreinte hotel

Pour les Orléanais –ou du moins les syndicalistes– le grand bâtiment abandonné du 80 quai du Châtelet, en bord de Loire, représentait avant tout la Bourse du Travail et la tanière de la CGT jusqu’à son déménagement dans l’ancien collège Joliot Curie. Mais ce vaste bâtiment de 1300 m2 ne restera pas une friche. Un couple d’investisseurs qui fut hôtelier en Sologne à La Ferté Saint-Cyr et depuis lors conseiller en investissements l’a en effet racheté pour le transformer en boutique-hôtel. « Nous voulions revenir dans notre ville et pour cela nous cherchions un endroit stratégique dans le centre d’Orléans. Nous l’avons trouvé avec l’ancienne Bourse du travail, lieu magnifique en bord de Loire mais aussi à proximité des parkings, des commerces, des lieux de loisirs et des moyens de transport ».

Garder une Empreinte 

Alors que le projet Ibis Styles semble quelque peu encalminé à la place de l’ancien cinéma L’Artistic près de la gare, l’hôtel du Châtelet est bel et bien en train de devenir réalité. Il suffit pour cela de voir l’énorme bâche  qui entoure le chantier et annonce avec quelques références bien orléanaises comme Jeanne d’Arc l’ouverture de l’hôtel. Le couple a pris l’enseigne d’Empreinte Hôtel : « parce que c’est un bâtiment historique dont nous préserverons la façade du 19ème, mais aussi parce que l’histoire du site remonte au haut Moyen Age. Nous voulons préserver et maintenir cette empreinte ».
Empreinte hotelAu total le couple investira entre 3 et 4 millions d’euros dans ce projet de 35 chambres dont 5 suites. « Il manquait un hôtel de luxe dans le centre historique. Nous proposerons d’ailleurs un confort proche d’un 5 étoiles mais avec les prix de 4 étoiles. Ce sera un établissement cosy, confortable comme une maison bourgeoise qui accueille des hôtes ». Boutique hôtel « Empreinte » n’abritera pas de restaurant – simplement un service de petit déjeuner– pas plus de parking, ce qui nécessitera la présence d’un voiturier pour loger les véhicules au parking Châtelet tout proche.

L’autre événement des fêtes de Loire ! 

Festival de LoireAu total une dizaine de personnes animeront cet hôtel qui doit ouvrir pour les Fêtes de Loire fin septembre. « Nous voulons bien sûr profiter de cet événement qui attire des dizaines de milliers de visiteurs insiste Lydia Desbois mais aussi montrer notre implication dans la vie locale et nous affirmer comme un vrai partenaire des acteurs locaux du tourisme ». Pour cela le chantier doit être mené au pas de charge avant que l’enseigne ne brille définitivement dans le ciel orléanais.

Jean-Jacques Talpin.

Afficher les commentaires