Orléans Jazz 2015: encore un effort…

Kerrien Kochoyan

Nathalie Kerrien Stéphane Kochoyan

En ce lundi printanier, Nathalie Kerrien (maire adjointe à la culture de la Ville d’Orléans) et Stéphane Kochoyan (programmateur) informaient la presse du programme du festival Orléans Jazz 2015, rebaptisé “Jazz à l’Évêché”.

Pour cette nouvelle édition, présentée comme la continuité des éditions précédentes, Stéphane Kochoyan n’a pas hésité à affirmer qu’il a fallu “faire beaucoup d’efforts” pour bâtir la programmation 2015, avec un budget global passant de 700 000 euros à 85 000  Euros (un budget de festival de sous-préfecture…) et réjouissons-nous puisque ainsi, Orléans Jazz ne fait pas partie de la centaine de festivals supprimés en France cette année!

Exit donc le Campo Santo, la Place de Loire, les concerts intimistes dans la ville, le programme (gratuit donc populaire?) du festival de jazz 2015 se concentrera en un seul lieu, le jardin de l’Évêché, sur quatre jours du 18 au 21 juin, incluant ainsi la Fête de la Musique (mais est-ce vraiment une bonne idée ?). On retrouvera quelques têtes d’affiches comme André Manoukian et Tania Maria la brésilienne, deux artistes déjà vus à Orléans Jazz, (et qui ont fait un effort sur leur cachet…), complétées par une programmation d’artistes “locaux”, proposée par l’association O’Jazz (programmatrice notamment des Samedis du Jazz de la Scène Nationale) avec un concert Méloblast et le retour d’exil du saxophoniste Alain Vallarsa, et par l’association ABCD qui comme d’habitude, proposera une buvette avec ses concerts “after”.

On ajoutera au programme des partenariats prometteurs avec les Conservatoires d’Orléans et de Saint Jean de la Ruelle  et avec l’association Musique et Équilibre, un concert jeune public “La Préhistoire du Jazz”, un concert délocalisé au Théâtre de Verdure d’Olivet, et un concert atypique qui s’annonce bien déjanté avec l’Orphéon Célesta intitulé “Cuisine au Jazz”.

Sans doute de la bonne musique en perspective donc, mais qui aura forcément un goût de trop peu…

Et pour 2016 ? non plus un, mais deux Festivals de Jazz !

La bonne nouvelle du jour, c’est qu’il y aura deux Festivals de Jazz à Orléans en 2016 !

La mairie ne souhaitant pas conserver la gestion directe d’Orléans Jazz, c’est finalement la Scène Nationale qui, forte de son expérience avec les Samedis du Jazz et les Soirées Tricot (qui du coup passent à la trappe, malgré leur succès), se voient confier l’organisation et la programmation du nouveau festival prévu pour avril 2016, durant les vacances scolaires (une autre bonne nouvelle pour ceux qui déploraient la fermeture des lieux culturels durant les vacances scolaires!).

Ce festival, plus printanier, aura bien sûr l’avantage, d’utiliser les compétences et les moyens techniques du Théâtre,. Avec moins d’aléa climatiques, mais avec une grande salle limitée à 900 places, on bridera nécessairement les ambitions des programmateurs, et si le budget n’est pas encore défini, il est à souhaiter que la ville saura favoriser les initiatives et les partenariats qui éviteront de confiner le Jazz en un lieu unique à Orléans, le théâtre, qui retrouvera, certes, le temps d’un festival, une certaine convivialité.

Et pour les nostalgiques du jazz au clair de lune, Nathalie Kerrien l’a promis, l’estival “Jazz à l’Évêché” aura bien lieu aussi en juin 2016.

Alors, une chose est donc sûre, le jazz n’est pas mort à Orléans !

Gérard Poitou

tout le programme 2015 est ici

jazz évéché

Afficher les commentaires