Le street art entre à l’école

Belle idée de la ville d’Orléans que de donner au collectif d’artistes Sacre Bleu, les clefs  l’école des Papillons Blancs pour une expo de street art dans le cadre du Festival de Hip Hop 2015. Ce lieu, promis à une destruction prochaine, réunit tous les ingrédients pour l’expression débridée des artistes de street art: grands murs d’un  triste béton, salles où les traces de vie sont encore présentes mais déjà un peu délabrées, ingrédients aux quels on ajoute le caractère éphémère du lieu, concept essentiel de cette forme d’art.

Et c’est l’explosion des formes et des couleurs dans cette sorte de squat où l’on aurait jamais osé entrer si l’on n’y avait été invité par la ville d’Orléans, le collectif d’artistes Sacre Bleu propose une grande diversité de styles et d’inspirations, au gré des salles peintes du sol au plafond, des plus petites au plus grands espaces de cette école vide.

En voici quelques photos, mais bien sûr, vous n’aurez pas ni le parfum de la peinture, ni le volume de ces peintures qui courent du haut en bas de cette école vide.

 Mais au fait, pourquoi on la rase cette école ?

Gérard Poitou

“L’école est finie” exposition du Collectif Sacre Bleu à l’école des Papillons Blancs, œuvres éphémères à l’école des Papillons Blancs, Cloître St-Pierre-le-Puellier Orléans
du 16 au 28 juin du mardi au jeudi de 14 h à 20 h, le vendredi de 14 h à 22 h, le samedi de 10 h à 22h et le dimanche de 14 h à 20 h

http://www.orleans.fr/accueil.htm

https://sacrebleuorleans.wordpress.com/

PS si ce n’est déjà fait profitez en pour traverser la place et visiter l’exposition Homo Solubilis dans l’église Saint Pierre le Puellier (voir Magcentre)

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. merci pour l’info ! et vous avez raison : pourquoi on la démolit cette école qui est devenue exposition…?

Les commentaires pour cet article sont clos.