Election Présidentielle 2017

Cheverny, capitale régionale du Jazz

Trio Thierry Leu Cheverny
Pas de doute, cette fin de semaine, Cheverny était la capitale régionale du Jazz !

S’appuyant sur une dynamique association de bénévoles (Jazz 0’Centre) et profitant d’un cadre magnifique et champêtre, Jazz’in Cheverny a proposé sur quatre jours une programmation d’une indéniable qualité, alternant concerts gratuits en après midi et concerts payants en soirée. Les soutiens du département, de la région, de l’Agglopolys (Blois) et d’une vingtaine de sponsors privés permettent aux organisateurs de proposer au public, des “pointures” comme Ibrahim Malouf l’an dernier, et cette année Eric Legnini pour un hommage à Ray Charles, le Steve Shehan Sunshine Quartet ou le saxophoniste Guillaume Perret. Des grands moments de Jazz en région dont d’autres festivals pourraient peut-être s’inspirer (voir le programme complet dans Macentre)…

Et en ce samedi après midi, c’est le Trio Thierry Leu avec Laurent Desmurs et Florian Satche, trio orléanais que l’on entend que trop rarement en région, qui se produisait avant d’autres orléanais que nous avions aussi appréciés durant Orléans Jazz: FD Parcours Libre (voir Magcentre).

Donc un vrai plaisir de retrouver Laurent Desmurs et Thierry Leu qui ont eu l’excellente idée de s’adjoindre le talent très innovant du jeune batteur Florian Satche venu du Tricollectif, vivier d’un nouveau jazz que l’on a pu apprécier lors des défuntes Soirées Tricot à Orléans (Magcentre). Et c’est avec une grande complicité que nos trois musiciens interprètent des compositions originales (dont un “Lolo rigolo” particulièrement plaisant !) dont la fluidité n’enlève rien à une créativité collective de tous les instants. Un moment de jazz avec une touche de classique dans le jeu de la contrebasse de Thierry Leu, le bonheur simple d’une musique très accessible dans sa subtilité.

Gérard Poitou

http://jazzin-cheverny.com/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Un coup de chapeau aux organisateurs, tous bénévoles, qui font la réussite de Jazzin’ Cheverny depuis 8 ans ! La programmation est effectivement de qualité et très éclectique.
    Il y avait aussi Méloblast en gratuit l’après-midi de vendredi (un “souffle” en dessous de leur concert à Jazz à l’ Évêché) et Musica Nuda en première partie samedi.
    Les “choristes” d’ Éric Legnini étaient de “grandes pointures” puisqu’il s’agissait de Sandra N’Kaké et Kellylee Evans ! Elles ont “tout donné” et le public à terminé le concert en “transes” !
    La présentation des concerts payants est par contre un ton en dessous de celle de Stéphane KOCHOYAN !
    Il y a aussi un détail agaçant : les sacs “publicitaires” distribués en fin de concert. Pourquoi les réserver aux seules femmes ? C’est un “sexisme” inutile et déplaisant !
    Je sais qu’il ne faut pas “contrarier” les sponsors mais les organisateurs ont mieux à faire qu’à encourager cette “course” aux sacs…consumériste et ridicule !

    • Merci à vous pour ces commentaires vraiment sympas sur notre festival !
      Pour les sacs, c’est un cadeau d’un de nos sponsors, et en général les gens apprécient (il y a des petits gâteaux dedans et les programmes des festivals de l’été à Chambord, Blois, etc).
      Il n’y en aurait pas assez pour en offrir à tout le monde, d’où le choix des femmes. Mais vous avez raison, on pourrait faire une soirée “pour les hommes” 🙂

  2. L’article donne envie d’y aller l’an prochain ça à l’air sympa….avec ou sans sac de pub et sans Kochoyan dont je ne suis pas du tout fan de la programmation.

    • Stéphane KOCHOYAN “programme” en fonction des moyens financiers mis à sa disposition…
      C’était quand même très éclectique cette année …et il en faut pour tous les goûts, quitte parfois à s’éloigner du Jazz !

  3. Merci pour votre très sympathique article !
    Petite précision : le nom de l’association, c’est Jazzin’ Cheverny, comme le festival. JazzOcentre est le nom d’un blog partenaire du festival (le mien en l’occurrence), mais indépendant.
    Et le festival a environ 70 partenaires privés cette année, de l’artisan du coin à la grande banque. Sans eux, rien ne serait possible.

  4. La réussite (méritée, je crois) de ce festival de jazz ne peut que nous laisser un goût amer en repensant à tout ce que “jazz à Orléans” nous avait offert… autrefois !
    Autres temps, autres conceptions de la culture !
    Triste sort que celui de la ville d’Orléans en matière de “culture” (élection de Miss, par exemple !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail