Orléans, ton musée fout le camp !

L’incurie de la Mairie d’Orléans va-t-elle détruire ce que la guerre avait épargné ?

La ville d’Orléans se targue de posséder l’un des plus beaux musées de province en France, riche d’une collection inestimable d’œuvres, et ce malgré les pertes dues aux bombardements de la dernière guerre.
Un atout parmi d’autres bien sûr pour attirer le touriste, mais voici ce que ce dernier peut découvrir au deuxième étage du Musée des Beaux Arts d’Orléans:

La Forge de Vulcain Marteen  van Heemskerk (1498- 1574) Huile sur bois

La Forge de Vulcain
Marteen van Heemskerk (1498- 1574) Huile sur bois

Suite à une panne de climatisation qui dure depuis plusieurs mois, les peintures sur bois du musée se craquèlent et s’abiment irrémédiablement, et c’est pour éviter que la peinture ne tombe (!) que le personnel de conservation a du recourir à ces “pansements” sous forme de papier collant, en attendant une future restauration dont le cout s’élèvera sans doute à plusieurs dizaines de milliers d’euros !

Voilà, sans aucun doute, un modèle de gestion du patrimoine culturel particulièrement désastreuse, résultat évident de l’absence de directeur du musée depuis plus de deux ans !

La mairie d’Orléans se dit en quête d’un futur directeur polyvalent pour chapeauter le musée Archéologique, le Museum d’Histoire Naturelle et le musée des Beaux Arts, espérons qu’il soit aussi compétent en matière de climatisation pour remédier à cette situation inqualifiable…

Gérard Poitou

Musée des Beaux Arts d’Orléans
1 place Sainte Croix 45000 Orléans

Ouvert tous les jours (sauf lundi) de 10h à 18 h

 

pansements

 

Afficher les commentaires