Test : la nouvelle Mercedes CLA

big journal

Les avantages d’un break, le design d’un coupé : voilà une équation qui semblait bien difficile à résoudre. Avec l’art et la manière, Mercedes a trouvé la réponse. Sa nouvelle Classe CLA Shooting Brake séduit au premier regard avec sa ligne parfaite, et convainc ensuite par son comportement de vraie routière.

DSC_0235

Inventé un break dans le gabarit d’un coupé, il fallait oser. Mais depuis l’arrivée de la nouvelle Classe A sur le marché, on ne doutait plus de la capacité de Mercedes à relever ce type de défi. Voici donc la Classe CLA Shooting Brake, traduisez « break de chasse », un modèle taillé pour séduire les familles dont le goût pour les belles ligne et les silhouettes racées ne peut être sacrifié sur l’autel de l’habitabilité. Une version également plus accessible que la Classe CLS, dont elle emprunte de nombreux principes. Ainsi, on retrouve ici le gabarit exacte de la version CLA Coupé, un peu plus de 4m60. Seul changement : une ligne de toit étirée vers un hayon incliné. Et ce n’est pas un détail.

L’ambition du design alliée au confort

DSC_0247Car cette simple ligne transforme l’intérieur du véhicule sans le dénaturer. La silhouette est toujours dynamique, l’allure toujours trapue et musclée mais, quand deux adultes s’installent sur les places arrières, ils profitent d’un confort décuplé. Car cette nouvelle ligne améliore la garde au toit de 4 cm. Cela semble peu mais cela change tout. D’autant que la découpe des portières et le toit panoramique contribue à ce sentiment d’ouverture. Autre espace qui profite de ce changement : le coffre. Si sa contenance n’augmente que de 25 litres par rapport à la version Coupé, la mise en place d’un hayon (électrique, évidemment) ouvre l’espace de chargement et permet de disposer ses bagages avec bien plus de facilités.

Sur notre version 200 d, un moteur diesel 4 cylindres de 136 ch, c’est une boîte automatique à 6 rapports qui mène la danse. Avant de prendre la route, on découvre un intérieur élégant dont l’habillage cuir relève les lignes audacieuses. Et, malgré les nombreuses options et innovations disponibles, le tableau de bord parvient à garder un esprit sportif et un côté épuré très agréable ; On démarre ainsi grâce à une commande placée derrière le volant, tels les essuies-glaces habituellement. Deux palettes (bien adaptée aux petites mains, ce qui n’est pas le cas de l’ouverture de l’accoudoir) permettent de passer en mode manuel à la moindre envie. Une fois lassé, on peut l’abandonner, le système repartira directement en automatique.

Parfaite sur longues distances

Silencieuse et confortable, cette Classe CLA Shooting Brake se révèle maniable et efficace dans une circulation urbaine. Si le Start&Stop n’est pas le plus silencieux ni le plus rapide du marché, il contribue à une consommation en baisse et à une émission de CO2 à 111g/km. Une fois sortie de la ville, elle se révèle parfaite pour les longues distances, ses options de sécurité devenant de véritables atouts. Ainsi, un voyant rouge indiquera rapidement que vous suivez un véhicule de trop près, quitte à freiner pour vous si la distance se réduit davantage. Sur l’autoroute, on apprécie l’aide de l’Attention Assist, qui détecte les signes de fatigue ou le manque d’attention et déclenche alertes visuels ou sonores.

Le pari est donc réussi pour Mercedes avec ce coupé break audacieux au prix concurrentiel. Si notre modèle est affiché avec un prix de départ de 39 800 €, la première version essence se place à 30 900 €.

Elise Escoffier, pour Le Big Journal à Bourges

 

Afficher les commentaires