Festival de Loire: des chiffres et des leurres

Festival de Loire ©F. Charel CRTCentreValdeLoire

Festival de Loire ©F. Charel CRTCentreValdeLoire

Ce qui est bien avec la ville d’Orléans, c’est que l’on annonce les résultats avant le match: pas moins de 650 000 visiteurs arpenteront les quais de Loire pour cette septième édition du Festival de Loire, qu’on se le dise ! Et la presse reprend ce chiffre comme vérité biblique, à croire que le nombre attirerait les foules de badauds, de peur de ne pas être justement du nombre… jusqu’à Europe 1 qui annonçait ce matin “un demi million de visiteurs” comme si cette formulation était encore plus impressionnante !

Mais d’où vient ce chiffre ? De la Mairie d’Orléans, elle même organisatrice de l’évènement, et comment est-il établi ? C’est une estimation puisqu’il n’existe aucun moyen de comptage précis, nous dit-on… Mais réfléchissons un peu sur cette estimation: 650 000 visiteurs c’est rien de moins que 125 000 visiteurs/jour soit plus que toute la population d’Orléans (114 127 habitants au dernier recensement) chaque jour de Festival, ou la moitié de la population de l’agglo chaque jour… quand bien même on vienne de loin pour voir les bateaux, cet engouement parait quelque peu démesuré !

Autre façon de dénombrer cette foule: si l’on tient compte de la relative faible fréquentation des deux premiers jours, le vendredi, samedi et dimanche c’est près de 200.000 visiteurs/jour qui s’agglutinent sur les quais durant ces trois jours, sachant qu’entre le pont Georges V et le quai du Roi, la distance est d’un petit kilomètre, on obtient une densité de 200 personnes par mètre de quai…

Dernière supposition, puisque avec des si on peut mettre Orléans en bouteille, supposons donc que 50% des 200 000 visiteurs viennent en voiture, à raison d’une moyenne de 2 personnes par voiture, c’est un afflux de 50.000 véhicules qui convergerait sur Orléans, soit une augmentation de 50% du parc automobile orléanais, et il y a 6.600 places de parking à Orléans auxquels il convient d’ajouter les 3.000 places des parkings-relais du tram, c’est donc, selon notre estimation, une file de voitures de 80 km de long qui s’évapore dans les rues d’Orléans…

Mais après tout, s’il est bien normal que la Mairie d’Orléans fasse sa “com” avec des chiffres pour le moins “bateaux”, il est finalement assez affligeant de voir la presse reprendre comme un  marin aux ordres, ces chiffres sans même poser la question de leur source ni ajouter la formule rituelle “selon les organisateurs”…(On ne connait pas les chiffres selon la Préfecture…)

Evidemment, le Festival de Loire ne mérite pas une querelle de chiffres: comme disait Georges Brassens: “le nombre ne change rien à l’affaire…“, et cette septième édition du Festival de Loire a heureusement bien d’autres attraits que la foule, si nombreuse soit-elle !

GP

http://www.orleans.fr/evenementiel/festival-de-loire/accueil.htm

Afficher les commentaires