Charlélie Couture, ça en.voie !

Phot Marie Line Bonneau

Photo Marie Line Bonneau

Superbe entrée en matière pour ce premier concert du Festival de Travers, le festival orléanais de la chanson francophone !

Charlélie Couture, rentré de onze ans passés à New York, avec son album “I’m Mortel”, soit “immortel” en français dans le texte, est vivant et bien vivant ! Il a offert à une salle comble et comblée ce jeudi soir un concert de près de deux heures, nous rapportant de son séjour américain du blues et du rock d’excellente facture !
Et puis Charlélie est un conteur-poète, en français  en anglais ou en vocalises, qui nous emmène sur un fil tendu entre New-York et ici, comme un funambule avec un physique de biker, pour nous raconter des histoires aux paroles presque slamées, sur un fond d’images des années 70… Et le rythme est là, au piano comme à la guitare, en parfaite complicité avec les deux musiciens qui l’accompagnent, un rythme qui s’adapte juste pour souligner l’émotion, la sensibilité de ces histoires, vraies ou fausses, qui nous racontent nos peurs, la rencontre d’un inconnu, quand les nuits sont trop longues, ou sa dernière heure pour l’éternité…

Et quand il attaque “comme un avion sans aile”, la salle s’envole, avant que Charlélie nous rappelle “Faut se méfier de la nostalgie”!

Alors pas de souci, Charlélie, la musique est ton véritable élixir de jouvence !..

Gérard Poitou

Le public debout pour le final !

Le public debout pour le final !

Charlélie Couture
Concert du 1° octobre à l’Espace George Sand Chécy

Le Festival de Travers du 1er octobre au 21 novembre

Le programme: ICI

TRAVERS-2015

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *