L’Orléanais qui veut nous faire aimer la restauration américaine

Patron de « La Boucherie » à Saran et Olivet il a ouvert « Holly’s Diner » à Tours et bientôt à Bourges et Dijon. Si vous aimez les vrais burgers, mais aussi les coffee shops, les décors flashy comme dans les décors hollywoodiens alors « Holly’s Diner » est fait pour vous !

Holly's Diner 1

Ouvert l’an passé dans le centre commercial L’Heure Tranquille du quartier des Deux Lions à Tours avec 620 m2, 220 places et un investissement de 1,4 million d’euros ce restaurant ne passe pas inaperçu.

Holly's Diner 3C‘est ce que voulait son créateur Damien Vallar, un Orléanais qui possède par ailleurs deux restaurants: La Boucherie à Orléans et Saran. Damien Vallar a découvert  les Etats-Unis en 1996. « Depuis je rêvais de me faire plaisir en ouvrant un Diner, un vrai restaurant à l’américaine » confie-t-il.

Mais avant de voler de ses propres ailes, il est allé se former comme avocat d’affaires, puis juriste et responsable du développement chez Mac Do. L’an passé il décidait enfin de passer à une nouvelle étape en ouvrant sa propre enseigne. « Ce qui compte explique-t-il c’est l’emplacement, la proximité d’un cinéma, de l’université, de bureaux, d’entreprises et de logements. Tout est là ! ». Mais pas question pour lui de « faire de la pâle copie » d’enseignes existantes : il a tout conçu, la carte avec une centaine de références, le bar, le mobilier fabriqué spécialement. Le résultat est à la hauteur de ses espérances : « un lieu ouvert, sympa, coloré qui n’est pas qu’un restaurant, mais aussi un lieu de rencontres, une scène de musique avec des concerts réguliers, un restaurant avec des dîners rétro, une piste de danse où l’on peut apprendre le rock ».

Holly's Diner 5

Ouverture à Bourges

Mais pas question de nostalgie chez lui-même si un vrai juke-box des années 60 trône au milieu de la salle. Il a au contraire mis en place une nouvelle organisation en cuisine qui permet à son équipe de 36 salariés de servir rapidement 500 repas par jour et même 800 le samedi.

Holly's Diner 2Des tablettes trônent aussi sur les tables pour commander rapidement ou regarder les actualités locales tandis que des écrans géants retransmettent musiques ou coupe du monde de rugby. Holly’s Diner ne se veut pas simplement un « débitant de burgers » (même s‘il en propose une vingtaine !) mais se présente aussi comme un coffee shop ou un steak house traditionnel qui représente d’ailleurs les deux tiers de son chiffre d’affaires de 2,8 millions d’euros.

Porté par le succès de Tours Damien Vallar veut désormais élargir son enseigne. C’est ainsi que mi-novembre un deuxième Holly’s Diner va ouvrir ses portes dans le centre commercial Avaricum de Bourges. Ce projet sera porté par Laurent Vernin qui possède déjà deux établissements dans la ville (Les 3 P’tits Cochons et La Gargouille)), Damien Vallar apportant son concept. Début 2016 Damien Vallar ouvrira un autre Holly’s Diner à Dijon. Et l’Orléanais ne désespère pas d’en ouvrir un à Orléans, peut être à Olivet dans la Zac des Provinces : « il y a de l’activité, l’université, tout un quartier… ». Mais ce projet devrait encore rester dans les cartons pendant plusieurs mois avant… éventuellement d’en sortir.

Jean-Jacques Talpin. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *