Chartres : Des Artisanales sous le signe de l’apprentissage et des productions locales

« Pourquoi ne pas prévoir que CAP et Bac pro ne puissent dorénavant être séparés que par la voie de l’apprentissage ? L’apprentissage devenant ainsi la voie normale de la préparation aux diplômes de l’enseignement professionnel secondaire. Ainsi, très progressivement, on mettrait fin au dualisme qui n’est plus justifié entre CFA et lycée professionnels ».

artisanales

Venu inaugurer  les Artisanales de Chartes, en voisin car il est sénateur des Yvelines, Gérard Larcher (Les Républicains), président du Sénat et ancien ministre du Travail a déploré que le nombre des apprentis plafonne à 400 000. Alors que l’actuelle ministre du Travail Myriam El Khomri a salué la semaine dernière à Tours où elle était en déplacement l’important travail pour l’apprentissage accompli par la région Centre-Val de Loire, Gérard Larcher a regretté que « l’apprentissage ne parvienne pas à être une filière à part entière alors que chez nos voisins d’outre-Rhin l’apprentissage est une voie d’excellence largement utilisée par les entreprises de toutes tailles ».

Gérard Larcher (au centre), Président du Sénat, Mme Pinville, secrétariat d'Etat à l'Artisanat et François Bonneau lors de L'inauguration

Gérard Larcher (au centre), Président du Sénat, Mme Pinville, secrétariat d’Etat à l’Artisanat et François Bonneau lors de L’inauguration

« Comment rendre notre système de formation en alternance plus rationnel et plus efficace au même coût ? », s’est  interrogé le président du Sénat. « Il faudrait  placer les branches professionnelles et les entreprises au sein du dispositif, ce qui signifie, très concrètement, leur donner la main sur le contenu des formations et des référentiels, diminuer le temps de formation par rapport au temps de travail, mais aussi, peut-être, étendre le temps global de l’apprentissage » , a-t-il dit avant de conclure, « Les maîtres d’apprentissage ont un rôle irremplaçable d’entrepreneur et de formateur et je tiens à leur rendre hommage ».

Saveurs euréliennes

La Chambre des métiers et de l’artisanat d’Eure et Loir, organisatrice des Artisanales, a mis en avant, cette année plus que par le passé les richesses euréliennes  produites ou transformées dans le département en dédiant un espace de 1000 m2 aux producteurs locaux. Cette initiative  qui rassemble  agriculteurs et producteurs a été saluée par Martine Pinville, la secrétaire d’Etat à l’Artisanat qui participait elle aussi à l’inauguration  avec de nombreux élus.

F.C.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail