Arnaud Méthivier: la lettre du Groupe Socialiste

Les échanges épistolaires continuent autour de l'”affaire Méthivier; Voici donc le courrier adressé ce 12 octobre au Maire d’Orléans par le groupe des élus Socialistes Verts et Apparentés du conseil municipal.
 
Monsieur le Maire,
 
Le Groupe des élus socialistes verts et apparentés, souhaite  revenir sur le Concert de clôture du Festival de Loire, Dimanche 27 septembre 2015.
 
Arnaud Méthivier dit « Nano », artiste dont la notoriété dépasse largement les limites de notre ville a été brutalement évincé de ce concert dans lequel il était programmé. Il  a été humilié publiquement, contraint d’assister au concert, en bas de la scène…. Cela a gâché une fête que tous disaient, pourtant, en passe d’être réussie… 
 
Une explication officielle de cette ridicule décision est que cet artiste aurait, pendant les « balances » de préparation du concert, critiqué la programmation des chants de mariniers, et d’autres choix financiers liés à la politique événementielle de la Ville…Quelle affaire !!!
 
Même si, peut-être, certains des propos tenus, dans l’émotion et la fatigue de 5 jours de fête, ont pu être excessifs, voire déplacés ou injustes, l’attitude de l’organisateur, sous la pression de l’Adjointe en charge, témoigne d’un manque de sang-froid et de recul évidents. 
 
N’aurait-il pas été plus intelligent de provoquer une explication avec lui,  franchement mais calmement, après la Fête ?
 
Monsieur le Maire, une telle «sanction» est assimilable à de la censure, tout simplement.
 
C’est d’ailleurs la 2ème fois, en moins d’un an, que la municipalité d’Orléans censure des artistes, au nom de la morale ou du « politiquement correct »…
 
Monsieur le Maire, dans quelle ville vivons-nous pour que vous ne puissiez supporter aucune contradiction, aucune liberté de ton, aucune impertinence, aucune critique ? De quoi avez-vous peur ? 
 
Monsieur le Maire, les vrais artistes sont libres, impertinents, non complaisants, et parfois imprévisibles. De cela nous devons les remercier. S’ils nous bousculent, tant mieux.
 
Nous aimerions, dans ce contexte, avoir la position de Madame l’adjointe au Maire chargée de la Culture, sur cette lamentable affaire.
 
Marie-Emmanuelle Matet de Ruffray
Conseillère municipale
 
logogroupe socilaiste
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail